Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Dublin

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Dublin [1] est la capitale de la République d'Irlande.


Comprendre[modifier]

Arriver[modifier]

Par avion[modifier]

De nombreuses compagnies lowcost desservent l'aéroport de Dublin et vous permettront de rejoindre l'Irlande à petits prix depuis toute l'Europe: Ryanair, Aer Lingus (les sièges sociaux de Ryanair et d'Aer Lingus sont basés à Dublin), BMIBaby, Aer Arann, FlyGlobeSpan, AirSouthWest, etc. Ainsi, plus de 150 liaisons aériennes lowcost sont proposées depuis l'aéroport de Dublin. Liaisons lowcost depuis Dublin.

L'aéroport de Dublin se trouve au nord de la ville sur l'autoroute M1. Des navettes dédiées le relient au centre ville notamment O'Connell Street, Aston Quay (Temple Bar) et Heuston Station (gare de chemin de fer) 24h/24 :

  • AirLink (opéré par Dublinbus). (lignes 747 et 748). adulte: 6€, enfant: 3€.
  • Aircoach' adulte: 7€, enfant: 1.50€

Les bus de ville (Dublinbus) faisant la liaison entre le centre ville et l'aéroport  : 16A, 41). Adulte: 2,20€, enfant: 1€.

Un taxi depuis l'aéroport coûte entre 20 et 25€ pour relier O'Connel street; donc intéressant si l'on voyage en groupe.


Par train[modifier]

  • Consulter les horaires sur IrishRail[2]

En voiture[modifier]

De nombreuses autoroutes et voies rapides relient la capitale au reste du pays, y compris en direction de l'Irlande du Nord :

Tous ces axes se raccordent à la rocade autoroutière M50 qui contourne la capitale par l'Ouest, le Nord et le Sud. Gare aux embouteillages à certains moments de la journée, à l'approche de cet anneau.

Par bus[modifier]

Par bateau[modifier]

Circuler[modifier]

En bus[modifier]

Dublin ne possédant pas encore de métro, les bus sont donc le premier moyen de transport. Le paiement s'effectue par monnayeur, demandant le montant exact ("exact fare") en pièces uniquement. Notez que si vous êtes incapable de faire l'appoint, vous recevez un ticket permettant de vous faire rembourser la différence à l'agence située 59 Upper O'Connell Street.

Le tarif dépend du nombre de stations (stages...) par lesquelles vous passez. Cela peut coûter jusqu'à 1,90 €. Des cartes de circulation illimitée peuvent également être achetées pour 1 ou plusieurs jours : 6 € pour 1 jour, dégressif ensuite 13,30 € pour 3 jours et 20 € pour 5 jours.

Dublin bus ne fournit aucune carte complète du réseau de bus et il est parfois difficile de savoir quel bus prendre, une carte indiquant les principaux arrêts ainsi que les horaires est cependant disponible à l'agence sur O'Connel Street et un plan non officiel est consultable en ligne.

En bus touristique[modifier]

Le "Dublin Tour" effectue une boucle de 18 arrêts desservant les principaux lieux touristiques et passe toutes les 10 minutes, permettant de se déplacer entre chaque visite. Il coûte 16 € pour 24 heures.

En tramway[modifier]

Le LUAS, tramway inauguré en 2004 possède deux lignes. Plus cher que le bus (entre 1,50 € et 2,50 € selon la longueur du trajet...) mais plus rapide et plus ponctuel, il ne dessert toutefois que peu de zones de Dublin. La correspondance entre les deux lignes se fait à Abbey Street moyennant un peu de marche (pas de correspondance directe...). La carte des stations se consulte sur le site officiel. Les trams circulent de 5h30 à 0h30 et la fréquence de passage varie de 4 à 16 minutes suivant la ligne et le moment de la journée.

A vélo[modifier]

Le centre de Dublin (Temple Bar et alentour) n'est pas très étendu et on trouve des pistes cyclables. Des stationnements sont prévus à certains endroits stratégiques pour les cycles. Toutefois, il convient de faire particulièrement attention aux voitures, notamment aux taxis. En automne, la chaussée peut être rendue glissante par les feuilles mortes détrempées.

En train[modifier]

Il est appelée suivant les lignes Dart, Commuter ou Arrow : en tout cas, pour sortir de la ville et se rendre sur le littoral, un train assimilable au RER francilien permet de s'éloigner pour un prix raisonnable. Le Dart longe en passant par Malahide, Clontarf, le centre de Dublin, Dun Laoghaire, Bray `toutes les 15 minutes dans la journée, un peu plus le soir. Horaire consultable sur http://www.dart.ie

En voiture[modifier]

L'augmentation du trafic routier dans la capitale fait que préférablement, laisser son véhicule à l'entrée de la ville et de poursuivre son trajet par les transports en commun soit la meilleure option à retenir.

Pour le stationnement, il est important de rappeller qu'aucune tolérance n'est de mise en cas d'infraction : amendes élevées et immobilisation du véhicule par les fameux "clamps" qui ne sont autres que les sabots posés sur une roue. Dans le pire des cas, votre véhicule peut être emmené vers la fourrière qui se révèle diaboliquement efficace. Tout le monde vous le dira ici !

Une rocade autoroutière numérotée M 50 contourne l'ensemble de la métropole irlandaise par l'ouest. Il faut savoir que cet axe peut se retrouver rapidement englué de files de bouchons près des centres commerciaux (surtout le samedi après-midi lors du shopping...) ainsi qu'aux bifurcations des routes principales convergeant vers le reste du pays, durant les heures de bureaux. Des travaux d'élargissement à 2 x 3 voies et de réfection des échangeurs sont cependant à l'ordre du jour.

Un péage est implanté sur cette rocade, au niveau du pont traversant la Liffey.

Son utilisation est tout à fait originale : ce système nommé "e-flow" est un péage au mode de paiement "virtuel" auquel il faut régler son passage (et seulement après y être passé...) par téléphone ou par internet, au plus tard le lendemain avant 20h00 pour les non-abonnés. Des caméras sur portiques filment les plaques minéralogiques des véhicules, les enregistrant ainsi dans le système du gestionnaire.

Le tarif pour une voiture est de 3 €. Des pénalités sont appliquées en cas de retard de paiement (40 et 100 €...) voire un dépôt du dossier en justice si aucun règlement ne parvient après 56 jours.

A voir ici[modifier]

A voir pas loin[modifier]

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Pour avoir un emploi, il faut tout d'abord obtenir son propre PPS (Personal Public Service) Number en se rendant au bureau local du "Department of Social and Family Affairs". Il faut se munir d'une pièce d'identité en cours de validité ainsi qu'un justificatif de domicile en Irlande. Depuis peu, les attestations de logement en auberge de jeunesse ou en hôtel ne sont plus valables.
Le bureau dépend de la zone où l'on est domicilié. Pour les zones Dublin 2, 4, 5, 6, 6W, 8, 9, 12, 13, 14, 16 et 17, il faut se rendre au PPS Number Office "Oisin House" sur Pearse Street (Dublin 2).
Le PPS Number est un identifiant unique pour les impôts (qui se rapprocherait un peu du numéro de sécurité sociale français).

Les réglementations étant moins strictes que dans d'autres pays, la protection de l'employé est donc moindre.

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Routard[modifier]

Il est bien difficile de manger pour pas cher à Dublin. Vous pourrez toujours acheter un Bagel (environ 5€) (quelques bons Bagels et pizza à emporter sur Talbot Street). Le quartier de Temple Bar est cher. Si vous êtes à court d'argent, vous pouvez aussi faire vos courses à Lidl sur Moore Street, parallèle à O'Connell Street ou à Aldi sur Parnell Street, perpendiculaire à O'Connell Street.

Classe moyenne[modifier]

Plein aux as[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Il est nécessaire d'être muni de sa carte d'identité (ID Card) afin de prouver que l'on est agé d'au moins 18 ans, voire 21 pour le quartier de Temple Bar. Les identités sont particulièrement controlées les vendredi et samedi soir.

Une « pint » (prononcer païnt) de bière (environ 1/2 litre) coûtera en moyenne 5€, plus cher que dans le reste du pays. On recommande particulièrement :

Dans Temple-Bar[modifier]

Le quartier du Temple Bar, en plein coeur du centre ville est très populaire et touristique. Il fait bon s'y balader, écouter les musiciens de rues ou se faire surprendre par quelques mimes effrayants. Attention cependant, il faut vous attendre à des pubs bondés et joyeux... ne comptez donc pas trouver une place assise. Bien qu'agréable, l'ambiance diffère des pubs irlandais traditionels, il faudra s'écarter de Temple Bar pour trouver un peu plus d'authenticité !


  • The Porter House, 16-18 Parliament Street. est une micro-brasserie proposant ses propres bières (un des rares pubs sans Guinness!) et des sessions de musique Live. Bonne carte de bières belges également et excellents hamburgers avant 21h30  edit,
  • The Eamon Dorans, Crown Alley. nombreux concerts Rock au sous sol  edit
  • The Turk's Head, 27 Parliament Street. Bières peu chères et fermeture tardive, décoration originale.  edit
  • The FitzSimons. 3 étages + terrasse fumeurs. Musique Live en début de soirée, puis ambiance type "boite de nuit".  edit
  • The Temple Bar, (en plein centre de Temple Bar). Immense pub (2 grandes salles et un beer garden), le tout joliment décoré. Généralement archi-bondé en soirée, bonne ambiance, souvent de la musique, pas nécessairement traditionnelle.  edit

Ailleurs[modifier]

  • Le Café en Seine, Dawson Street. , surprendra par sa riche décoration : Salon de Thé chaleureux durant la journée et Club gratuit sur 3 niveaux durant la Nuit (Tenue correcte exigée)  edit.
  • O'Donoghue's, 15 Merrion Row (près du coin Nord-Est de St Stephen's Green). ferme à minuit. Un must pour écouter (ou jouer!) de la musique traditionnelle. Pub historique, les Dubliners y ont fait leur débuts. Parfois 2 sessions de musique simultanément. Ambiance chaleureuse mélangeant locaux et touristes  edit

Au nord de la Liffey, on peut aussi conseiller :

  • The Church, (au bout de Henry Street, près du Jervis Shopping Center). , aménagé dans une ancienne église, il fait pub, salon de thé et restaurant en rez-de-chaussée, club le soir, au sous-sol.  edit

Se loger[modifier]

Dublin est une ville chère et se loger à bas prix est assez difficile.

Hôtels[modifier]

  • Pour réserver un hôtel à Dublin de nombreux sites de réservations sont disponibles mais pour avoir des prix abordables à Dublin : Hotel pas cher

Or if you prefer to book a dublin budget hotel book online try http://www.budgetdublinhotel.com

Routard[modifier]

  • "Browns Youth hostel" est intéressant et peu excessif pour passer la nuit...14.5 pour un dortoir 14 lit et 12.5 voir 12 places.
  • Les chambres chez l'Habitant ou B & B" Chambres chez l'Habitant ou B&B sont le mode d'hébergement parmi les plus économique à Dublin . réservation possible par téléphone depuis la France

Classe moyenne[modifier]

Renseigner vous sur les appartements 'self-catering' en annexe du Harcourt Hotel à deux pas du centre ville http://dublin.city-centre-hotels.com/shaw-court-apartments/

Situé en plein cœur de Dublin, l’hôtel Fitzwilliam est l’établissement haut de gamme le plus fastueux de la ville.

Plein aux as[modifier]

Rester en contact[modifier]

Pour rester en contact avec vos amis ou votre famille, vous pourrez aller dans des callshops qui vous accueilleront les bras ouverts avec des tarifs allant de 4c/min à plus du double (dans certains de Temple Bar)!

Pour internet c'est aussi dans les callshops que ça se passe: cela peut aller de 80ct/heures à 2€/20min en passant par 1€/h avec ou sans abonnement (de 10 à 25h). Mais si vous comptez rester un petit moment à Dublin, il vous faudra envisager de souscrire un abonnement internet. Irish Broadband, Clearwire sont environ 30€/mois (plus 30 pour l'instalation, le tout pour un an) et fonctionnent sans prise de téléphone, de plus si vous êtes plusieurs dans la maison la facture se divise! Le débit de ces deux opérateurs est toutefois bien moindre que ce que l'on peut être habitué avec l'ADSL et dépend beaucoup de la distance qui vous sépare du central. Vous pourrez être obligé de laisser votre modem sur le balcon pour pouvoir consulter vos mails! Des connexions DSL (Eircom, BT, IrishBroadband) ou par cable (NTL) sont disponibles dans certaines zones. Le service reste moins bon et plus cher qu'en France.

Pensez également à regarder fréquemment les sites de Ryanair ou d'Aerlingus, afin de tomber sur des billets aller-retour vers la France (ou ailleurs) à des prix compétitifs!

Conserver la santé[modifier]

Une visite chez un médecin vous coûtera environ 50€. Les médicaments ne sont normalement pas remboursés. Si vous travaillez en Irlande, vérifiez bien que vous êtes couvert par une assurance, sinon vous devrez prendre un assurance par vous-même (comme VHI). Beaucoup d'étrangers préfèrent rentrer dans leur pays pour se faire soigner. Certains hôpitaux sont dans un mauvais état. Mais, globalement, la qualité des soins est correcte.

Gérer le quotidien[modifier]

Attention aux pickpockets, qui sévissent dans le centre ville notamment sur tout le trajet entre Trinity College et Parnell Street.

Attention le soir aux sorties des pubs, des bagarres éclatent régulièrement--l'alcool aidant !

Des règlements de compte entre gangsters ont lieu régulièrement, mais rarement dans les endroits touristiques.

Partir[modifier]

Les trois principales compagnies qui lient Dublin à la France sont :

  • Ryanair, souvent la moins chère, mais qui arrive à l'aéroport de Beauvais ou dans quelques autres villes de province.
  • Aerlingus, compagnie nationale irlandaise, souvent à prix correct, mais au prix annoncé, il faut ajouter le prix des bagages en soute et la réservation de sa place dans l'avion. Arrivée à Roissy et dans quelques villes de province.
  • Airfrance, souvent mais pas toujours la plus chère, la compagnie française offre un confort plus élevé que les deux autres compagnies. Arrivée à Roissy.

Liens utiles[modifier]

Administrations[modifier]

Ambassade de France en Irlande

Gouvernement d'Irlande

Tourisme[modifier]

Goirlande.fr

Office de tourisme.fr

Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites