Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Chiapas

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Régions[modifier]

Villes[modifier]

El Tajin

San Cristobal de las Casas

Palenque

Tuxtla Gutierrez

Ocosingo

Autres destinations[modifier]

Laguna Miramar: Superbe lac caché au milieu de la forêt

Comprendre[modifier]

Arriver[modifier]

Circuler[modifier]

  • En bus: Comme tout le reste du pays, les bus restent le meilleur moyen de voyager.
  • En pickup: Les pickups permettent de se rendre dans les régions reculées inaccessibles par les routes goudronnées.

Partir[modifier]

Pour partir au Chiapas et plus particulierement à San Cristobal de Las Casas en en faisant un voyage utile, l'association Espoir Chiapas (http://espoirchiapas.blogspot.com) propose de prendre avec soit un petit sac de médicaments, ou des affaires scolaires, à livrer aux communautés indiennes.

Parler[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

A Palenque,il existe un lieu dit nommé "El Panchan" . Il se situe à quelques minutes en voiture de l'arrêt de bus de Palenque (50 pesos en taxi). El Panchan regroupe plusieurs établissement tous juste à l'entrée des ruines (idéal) et de plusieurs standing;la particularité de chacun d'eux et que vous dormirez dans des "cabanas" (encore une fois,selon le prix,de différent standing) au beau milieu de la jungle . Cadre magnifique ou l'on peut se laisser bercer (tous est relatif) par les cris des singes hurleurs la nuit . Il y'a un très bon restaurant ainsi qu'un bar avec de nombreuses animations (musicales) presque tous les soirs .

Apprendre[modifier]

Langues Maya[modifier]

De nombreuses langues Maya sont toujours parlées de nos jours dans l'état du Chiapas. Il y a peu de matériel scolaire disponible mais il existe des établissements qui proposent l'apprentissage de plusieurs langues Maya.

  • Tsotsil et Tseltal: Il est possible d'apprendre ces deux langues à 'La Casa en el Arbol' [1].

Espagnol[modifier]

  • Ecole d'Espagnol 'La Casa en el Arbol'[2].

Participer[modifier]

Volontariat[modifier]

L'association Nataté [3], qui signifie 'la maison dans l'arbre' en langue Maya Tsotsil, organise des chantiers de volontariat dans le tout le Chiapas. Nataté se veut transparente et prétend organiser uniquement des projets concrets. Nataté est impliquée dans l'éducation, la construction, l'agriculture biologique, les énergies renouvelables, le développement local... Les objectifs sont multiples. L'interchange culturel entre les volontaires et les locaux doit permettre d'ouvrir les esprits tant dans la communauté internationale que dans la communauté local. La solidarité doit casser les barrières. L'une des associations partenaires de Nataté en Belgique est le Service Volontaire International (SVI) situé à Bruxelles et Tournai.

Association Maya Solidarite une association [4] qui travaille en collaboration avec Sergio Castro à San Cristobal de las Casas pour aider les indigènes de cette région dans 3 domaines différents : construction d'écoles - recherche d'eau et construction de puits ou réservoirs d'eau et santé Ne manquez pas la visite du musée de Sergio Castro avec sa collection de vêtements traditionnels des villages maya

Sécurité[modifier]

Le Chiapas n'est pas une destination à risque néanmoins par son histoire politique et sa pauvreté (l'état le plus pauvre du pays) il est nécessaire d'être vigilant et de suivre les habituels conseil aux voyageurs . EZLN, l'Armée rebelle zapatiste du Chiapas contrôle certaines municipalités rurales depuis l'an 2000, mais celles-ci sont généralement sûres à visiter ainsi. Dans les autres communes,la présence millitaire reste très présente;il n'est donc pas rare que les bus de nuit (ADO) se fassent arrêter plusieurs fois dans la nuit pour des controles ou encore des fouilles . Certains sites touristiques ne sont plus désservient par les tours operators (agua clara par exemple,près de Palenque) pour éviter les risques de confrontations avec les rebelles zapatistes . Cependant, la petite criminalité se produit dans les villes et le banditisme n'est pas rare dans les zones rurales du Chiapas, il est donc préférable d'éviter de marcher seul après la tombée de la nuit et de demander conseils aux populations locales avant de se diriger vers les zones inconnues. Néanmoins,ceci reste à nuancé,le Chiapas n'est pas une destination à risque,il suffit de rester vigilant et respectueux .

Santé[modifier]

Respecter[modifier]

Rester en contact[modifier]

Toutes les petites villes ont des cybercafés.


Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites