Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Bulguksa

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
Bulguksa (불국사/佛國寺)
Bulguksa est situé sur les pentes du mont Toham (Jinheon-dong, Gyeongju, province de Gyeongsang du Nord). C'est un temple principal de l'Ordre Jogye du bouddhisme coréen; il abrite sept Trésors Nationaux de la Corée du Sud, y compris les pagodes en pierre Dabotap et Seokgatap, Cheongun-Gyo (le pont du Nuage Bleu), et deux statues en bronze doré de Bouddha. En 1995, Bulguksa a été ajouté à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO conjointement avec Seokguram, qui se trouve à quatre kilomètres à l'est.
Le temple est considéré comme un chef-d'œuvre de l'âge d'or de l'art bouddhique dans le royaume de Shilla. C'est actuellement le temple principal du 11e district de l'Ordre Jogye. Une des plus anciennes gravures sur bois au monde, une version du Sutra Dharani datée entre 704 et 751 a été trouvée là en 1966. Le texte bouddhique a été imprimé sur un rouleau de papier de mûrier de 8 cm × 630 cm.
  • Dabotap (다보탑/多寶塔)
    Histoire. Les archives du temple indiquent qu'un petit temple fut construit là en 528 sous le règne du Roi Beopheung. Selon le Samguk Yusa (Gestes Mémorables des Trois Royaumes, 삼국유사/三國遺事), le temple actuel fut bâti en 751 sous le règne du Roi Gyeongdeok, entamé par le Premier Ministre Kim Daeseong afin d'apporter le repos aux âmes de ses parents. Après le décès de Kim, le bâtiment fut achevé en 775 par la cour royale de Shilla, et reçut le nom de Bulguksa (Temple de la Terre de Bouddha). Le temple fut rénové pendant la dynastie Goryeo et au début de la dynastie Joseon.
    Seokgatap (석가탑/釋迦塔)
    Lors de la guerre Imjin (invasions japonaises de la Corée, 1592~1598), les bâtiments en bois furent détruits par le feu. A partir de 1604, commencèrent la rénovation et l'extension de Bulguksa, avec pas moins de 40 rénovations jusqu'en 1805. Pendant la période coloniale (1910~1945), l'occupant japonais entreprit une restauration, mais il n'existe pas de trace des travaux menés, et des trésors connus disparurent au cours de cette période. Après la Seconde Guerre Mondiale et la Guerre de Corée, une rénovation partielle eut lieu en 1966. Après une vaste enquête archéologique, une restauration majeure fut ordonnée entre 1969 et 1973 par le Président Park Chung-Hee, conduisant Bulguksa à son état actuel. Les fameuses structures de pierre ont conservé leur état originel de la période Shilla.
  • Plan du complexe principal
    Structure.
    Hall Museoljeon (무설전/無說展)
    Le temple est situé sur les pentes du Tohamsan, Jinheon-dong, Gyeongju. L'entrée du temple, Sokgyemun, a un double escalier et un pont (Trésor National n° 24) menant à l'intérieur de l'enceinte du temple. L'escalier comprend 33 marches, correspondant aux 33 étapes de l'illumination. La partie inférieure, Cheongungyo (le Pont du Nuage Bleu), de 17 marches, fait 6,3 mètres de long. La partie supérieure, Baegungyo (le Pont du Nuage Blanc), de 16 marches, fait 5,4 mètres de long. L'escalier mène à Jahamun (la Porte de la Brume Mauve).

Fait inhabituel, il existe deux pagodes sur le site du temple: la pagode à trois étages, Seokgatap (Sakyamuni) d'une taille de 8,2 mètres, est une pagode de pierre de style traditionnel coréen, aux lignes simples et avec peu de détails. Seokgatap est âgée de près de treize siècles. Dabotap (la Pagode des Nombreux Trésors), haute de 10,4 mètres, est dédiée aux nombreux trésors mentionnés dans le Sutra du Lotus. Par contraste avec Seokgatap, Dabotap est connue pour ses structures richement ornées. Son image est reproduite sur la pièce de 10 ₩. Dabotap and Seokgatap sont respectivement les Trésors Nationaux n° 20 et 21.
La demeure terrestre et les deux demeures célestes se manifestent dans Bulguksa: la terrestre avec un Sutra du Lotus Bouddha Sakyamuni, les célestes avec le Sutra Avatamska du Bouddha Amitabha. Le grand site du temple est centré autour de deux cours, l'une centrée sur Daeungjeon, la salle qui abrite le Bouddha Sakyamuni, et l'autre centrée sur Geungnakjeon, la salle du Paradis où est abrité le Pont des Sept Trésors (Chilbogyo). Daeungjeon (대웅전,大雄展), le Hall de la Grande Illumination, est le hall principal, devant lequel se tiennent Dabotap et Seokgatap. Consacrant le Bouddha Sakyamuni, le hall fut construit pour la première fois en 681. Derrière le hall principal se tient Museoljeon (무설전/無說展), le Hall de l'Absence de Mots: il tire son nom de la croyance selon laquelle les enseignements du Bouddha ne peuvent pas être enseignés par les seuls mots. C'est l'un des bâtiments les plus anciens du complexe et la date de sa première construction remonte probablement à 670. Gwaneumjeon (le Sanctuaire d'Avalokitesvara (관음전/觀音展)) abrite une image d'Avalokitesvara, le Bodhisattva de la Parfaite Compassion, et se tient à la partie la plus élevée du complexe. Le Hall du Bouddha Birojeon (Vairocana) (비로전/毘盧展), qui se tient en-deçà de Gwaneumjeon, abrite le Trésor National n° 26 tandis que le hall Geuknakjeon (Hall de la Suprême Bénédiction (극락전/極樂殿)), se tenant derrière la partie principale, abrite le Bouddha en bronze doré qui est le Trésor National n° 27.

  • Emplacement. Bulguksa est situé sur les pentes du mont Toham (Jinheon-dong, Gyeongju, province de Gyeongsang du Nord).
  • Admission. Ouvert toute l'année, de 7h à 18h. L'entrée est de 4.000 ₩ pour les adultes.
  • S'y rendre. De Séoul, prendre le train jusqu'à Gyeongju. De la gare de Gyeongju ou du terminal de bus, prendre le bus 10 ou 11, et descendre à Bulguksa.
  • Se loger. L'hôtel Kolon est situé à moins d'un kilomètre de Bulguksa. Il existe aussi la possibilité de séjourner au temple (temple stay), voir sur le site du temple. Enfin, Gyeongju offre de nombreuses possibilités d'hébergement.
  • Coordonnées: 35.790171° N, 129.332040° E; plan d'accès ici.
  • Pour plus d'informations: Page web sur Bulguksa depuis le site du Ministère Coréen de la Culture.

Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues