Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Bulgarie

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
Bulgarie Drapeau
Cathédrale Alexandre Nevski
Localisation
Capitale Sofia
Régime République
Superficie total : 110 910 km²
terre : 110 550 km²
eau : 360 km²
Population 7 582 000 habitants
(estimation 2008)
Monnaie lev (BGN)
Langue Bulgare
langues régionales
Religion Orthodoxie 83,8 %
Islam 12,1 %
Catholicisme 1,7 %
Judaïsme 0,1 %
autres 2,3 %
Électricité 220V/50Hz, prise européenne
Indicatif tél. +359
Fuseau horaire UTC+2


La Bulgarie [1] est un pays du sud-est de l'Europe, au nord de la Grèce et de la Turquie, et au sud de la Roumanie.

Villes[modifier]

  • Sofia[2], la capitale
  • Plovdiv, deuxième plus grande ville de Bulgarie, ancienne Philippopolis fut capitale culturelle européenne en 1999
  • Varna[3], troisième plus grande ville de Bulgarie sur la côte de la mer Noire, grande ville touristique, entre autres grâce à la station balnéaire les Sables d'Or
  • Veliko Turnovo [4], ancienne capitale
  • Bourgas[5], grande ville portuaire
  • Vratsa[6] est l`une des villes les plus pittoresques de la Bulgarie
  • Bansko[7], ville historique et station de ski moderne
  • Ahtopol, petite ville sur une presqu'île du littoral sud de la Mer Noire,
  • Nessebur[8], La plus belle ville de la côte bulgare peut être même l'un des endroits les plus beaux de la Bulgarie. Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, elle est surnommée la ville aux 40 églises. Elle repose sur un rocher qui s'avance en presqu'ile dans la mer.
  • Sozopol, anciennement Apollonia, petite ville sur la côte de la Mer Noire, au sud de Bourgas, pleine de charme
  • Velingrad, la plus grande station thermale, dans les Rhodopes


Comprendre[modifier]

Carte de la Bulgarie

A Voir, A Faire[modifier]

Stations balnéaires[modifier]

Elénité : lorsque les Balkans rencontrent la Mer Noire

Les monastères bulgares[modifier]

  • Monastère de Rila - le lieu touristique n°1 en Bulgarie, le plus grand monastère des Balkans
  • Monastère de Batchkovo - dans les Rhodopes, au sud de Plovdiv, proche de la Forteresse d'Assen
  • Monastère de Troyan - le plus grand monastère dans la chaîne du Balcan, le troisième en Bulgarie
  • Monastère de Aladja - le monastère rupestre de la côte de la Mer Noire

Autres[modifier]

Dans l'oblast de Blagoevgrad, on peut visiter le Parc des Ours Dansants à Belitsa, l'une des plus grandes structures d'accueil pour les ours en Europe, fondé en 2004 grâce à l'association autrichienne Vier Pfoten.

La Forêt de pierre, dans l'oblast de Varna, un site unique où les pierres se dressent comme des colonnes,des arbres...

Arriver[modifier]

En avion[modifier]

Vols quotidiens directs Paris-Sofia avec Air France et Bulgaria Air. Compter environ 3h. Vols également avec escales par Vienne, Milan, Munich, Prague ou Rome - plusieurs compagnies aériennes (MyAir, Skyeurope, ...). Entre avril et octobre, vols charter pour Varna à partir de Paris, Lille et Marseille - consulter une agence de voyages.

En train[modifier]

De Paris, changement à Munich - arrivée à Sofia ; voyez [9].

En voiture[modifier]

Par la Slovénie, la Croatie et la Serbie ou bien par l'Autriche, la Hongrie et la Roumanie.

Si vous venez avec votre propre véhicule, il est obligatoire de présenter son permis de conduire national, la carte grise ainsi que l'attestation d'assurance internationale (carte verte...). Si vous entrez avec un véhicule à usage personnel qui ne vous appartient pas, il est nécessaire de présenter une procuration écrite de son propriétaire à faire authentifier avant de quitter votre pays d'origine.

En Autocar[modifier]

Avec Eurolines [10] vous en aurez pour 24/36 heures, mais c'est moins cher que l'avion.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

Plusieurs vols quotidiens Sofia/Varna. beaucoup de retards;on rate les correspondances et le service laisse à désirer.

En train[modifier]

Réseau[11] très dense, mais un peu obsolète.

En voiture[modifier]

La signalisation routière répond aux normes internationales, les panneaux routiers sont bleus et ceux des autoroutes sont verts. Les panneaux sont en revanche rédigés en cyrillique avec une prédominance flagrante de l'alphabet latin sur les autoroutes. Une carte routière avec le nom des villes dans les deux écritures ne sera pas de trop lors de vos déplacements, la numérotation donnée sur les tracés n'est pas toujours reprise sur la signalisation routière.

Cependant, les routes ne sont pas encore toutes comme les belles françaises mais les choses s'améliorent progressivement grâce aux aides financières consenties par l'union européenne. Les trous des routes locales vous obligent parfois à de véritables slaloms, il faudra aussi composer avec certains chauffards en ville comme à la campagne. Gare à la fermeture de certaines routes par temps de neige, le déblaiement n'est pas systématique sur les axes.

Le réseau autoroutier est en cours de développement, aucune barrière de péage ne guette le portefeuille bien garni de l'automobiliste pressé. Des aires de service sont implantés à une intervalle parfois inégale, n'attendez donc pas le dernier moment pour refaire le plein de carburant si vous ne voulez pas quitter l'autoroute. Il faut noter la présence étonnante de l'oncle Sam à travers la chaîne Mc Donald's sur quelques-unes de ces aires.

Limitations de vitesse :

  • Autoroute : 140 km/h (depuis le 1er juillet 2012)
  • Route : 90 km/h
  • Ville : 50 km/h

Le taux d'alcoolémie autorisé en Bulgarie de 0,5 g/l de sang.

Concernant les amendes, il n'est pas possible de les régler sur place. Le paiement se fait auprès des banques et à certains postes de douane.

En cas d'accident, attendre l'arrivée de la police qui établira le constat sur place.

Carburant[modifier]

Le diesel ainsi que le "sans plomb" sous les différents octanes sont disponibles en Bulgarie. Le réseau de marques nationales et internationales est réparti à travers le pays, le ravitaillement est tout à fait normal. Les tarifs sont légèrement inférieurs à ceux pratiqués en Europe Occidentale.

Vignettes[modifier]

Depuis 2005, l'usage du réseau routier et autoroutier doit faire l'objet de l'achat d'une vignette à coller sur le coté droit du pare-brise. Ceci s'applique que l'on soit d'ici ou d'ailleurs, en visite ou simplement en transit. Il est possible de se les procurer aux postes frontières, dans certaines banques et dans les stations-service.

Tarifs en 2011 pour un véhicule de tourisme jusqu'à 9 places :

  • 1 semaine : 10 leva soit environ 5,12 € ;
  • 1 mois : 25 leva soit environ 12,80 € ;
  • 1 an : 67 leva soit environ 34,30 €.

Une tolérance est accordée sur les 30 premiers kilomètres après la frontière afin de ne pas engorger les guichets. Le défaut de ce sésame est sanctionné par une amende allant de 100 leva (environ 50,00 €) à 300 leva (environ 150,00 €), un véhicule qui en est dépourvu ne passera pas inaperçu aux yeux de la maréchaussée.

Depuis 2011, le numéro d'immatriculation du véhicule doit obligatoirement être inscrit sur la vignette.

En car[modifier]

Très pratique et pas cher, cars de bonne qualité.

Parler[modifier]

  • Langue officielle : le bulgare. On parle aussi le turc (9% de la population), le roumain (surtout au nord, le long du Danube et dans la zone de Vidin; langue non-reconnue), le grec etc.
  • L'anglais, le russe et l'allemand sont les langues les plus pratiquées. La pratique du français reste assez confidentielle... mais n'oublions pas que la première "Alliance française" en Bulgarie a été créée aux environs de 1930, d'où bien évidemment cette "mode" dans les familles bourgeoises d'apprendre le français ! Il existe beaucoup de classes dans les écoles, et aussi des lycées entiers spécialisés en français dans chaque ville. La Bulgarie a adhéré au mouvement de la francophonie. Notons aussi que certains mots bulgares ont été empruntés au latin.

Shopping[modifier]

  • Yaourt (="kisselo mliako")
  • Broderies
  • Icônes
  • Poteries
  • Miel (="med")
  • Vins(des bons)-Mavrud (cave de vin Assenovgrad), Gumza(de Lovico Suhindol), Caberne et Rosé (de Lovico Suhindol ou Noman's Land), muscat(de Slaviantsi) ou Traminer(de Targovichte) sont les cépages typiques et bien connus à Paris et Londres, mais uniquement dans certaines épiceries fines),
  • Eau de vie (="rakia") de prune ou de raisin
  • Charcuteries : "loukanka", "babek", "dedovetz"
  • Fromage : genre de féta (= "krave siréné"), fromage à pâte dure (= "kachkaval")
  • épices (="podpravki"), comme l'herbe la plus utilisé en cuisine la "tchoubritza"

Se restaurer[modifier]

  • Les restaurants traditionnels "mékhana", certains avec musique et orchestre traditionnel folklorique
  • Plats traditionnels :
    • feuilleté au fromage (banitsa)
    • salade de tomates, concombres, poivrons, oignons, persil, siréné (genre de féta) râpé, etc. "chopska salata"
    • salade de yaourt (essoré) qui devient plus épais que le fromage blanc et des tout petits cubes de concombre, noix et ail "mletchna salata",
    • au concombre toujours, mais avec 50 % de yaourt 50% 50 % d'eau, on goûtera la soupe froide bien connue, le "tarator"
    • et la boisson "ayrian" : yaourt 50 %, eau 50 % et un peu de sel
    • purée d'aubergines, etc. "kiopoolou"
    • purée de poivrons, tomates, etc. "luttenitza", qui est vendue en France et qu'on peut retrouver aussi dans la cuisine basque
    • poivrons farcis "palneni tchouchki"
    • carpe farcie "palnen charan"
    • cassolette avec de la feta, viande ou charcuterie, tomates, oeuf, etc. "guvetché"
    • viande poêlée avec des oignons, etc. "cavarma"
    • soupe aux tripes
    • et beaucoup d'autres que nous allons découvrir dans les restaurants

Boire / sortir[modifier]

Les nombreuses terrasses en journée, les boîtes de nuit des centres-ville et dans les stations balnéaires ou de ski. On peut aussi bronzer sur les chaises longues de n'importe quel cocktail-bar nombreux au bord de la mer Noire et bien évidemment dans le jardin d'une famille bulgare puisque ce sont des gens extraordinaires et généreux qui respectent la vie, l'amitié et la joie tout simplement !

Se loger[modifier]

Hôtels de bonne qualité, chambres chez les habitants où on vous prépare le petit-déjeuner traditionnel, des villas entières souvent avec un guide. Le système du double prix (un pour les étrangers et un pour les Bulgares) qui existait jusqu'à fin 2006, est interdit depuis l'entrée dans l'Union Européenne.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Sécurité[modifier]

Précautions habituelles dans les lieux touristiques, sinon le pays est sûr.

Respecter[modifier]

Une tenue correcte est exigée dans les églises et monastères : se couvrir les épaules et les jambes, mais se découvrir la tête.

Communiquer[modifier]

Réseau GSM dense qui couvre tout le pays. Vous pourrez utiliser en roaming les opérateurs français comme Orange, Bouygues ou SFR, attention cependant au prix de la communication, en revanche les sms peuvent être un moyen de communiquer peu onéreux et passent jusqu'à la France sans problème. Il existe plusieurs réseaux de cabines téléphoniques (cartes disponibles dans les kiosques). Attention : n'essayez pas d'utiliser la carte France Télécom en appelant d'une cabine, vous risquez de payer la communication deux fois. Il est possible de téléphoner depuis certains bureaux de poste.


Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !




Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites