Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Bucarest

De Wikitravel
Roumanie : Bucarest
Aller à : Navigation, rechercher

Bucarest (en roumain, Bucureşti) est la capitale de la Roumanie. Surnommé, "le petit Paris" ou "le Paris des Balkans", Bucureşti est une ville à l'image de son passé tumultueux.

Comprendre[modifier]

Située au sud de la Roumanie, au coeur de la Grande plaine de Muntenia, la ville est construite sur la rivière Dâmboviţa, sous-affluent du Danube. Avec plus de 2 millions d'habitants, Bucarest est le centre de la vie administrative, économique et culturelle du pays. Il s'étend sur une superficie de 228 km².

Malgré sa situation géographique, la ville ne garde pas un aspect plat. Quelques collines (Radu Voda, Mitropolie, Cotroceni, Spirii) offrent des perspectives différentes, mais leur hauteur ne dépasse pas les 100 mètres.

Bucarest est une ville verte avec de nombreux parcs et jardins. Plusieurs lacs sont formés par la rivière Colentina (par exemple, les lacs Mogosoaia, Baneasa, Herăstrău, Floreasca, Tei, Strauleşti, Fundeni, Cernica, Pantelimon). Ceci devrait rendre le climat humide mais Bucarest, ville de plaine, bénéficie d'un temps sec et poussiéreux en été.

Les historiens ont prouvé que le site était habité depuis le paléolithique moyen et le néolithique, en raison de sa situation favorable à la circulation des personnes et des biens. Il existe également une légende sur les origines de la ville. On dit que c'est un pasteur appelé Bucur qui aurait fondé ici un village, sur les bords de Dâmboviţa. Mentionnée pour la première fois en 1459 dans un document signé par Vlad Ţepeş (Vlad l'Empaleur), la ville fut jusqu'au XVIIIème siècle l'une des résidences des Princes de Valachie. Elle devint en 1862 la capitale des Principautés Unies de la Moldavie et de la Valachie. La Réunification en 1918 de tous les territoires habités par les roumains (Valachie, Moldavie et Transylvanie) a consolidé le rôle central de la ville.


La ville est organisée en 6 arrodissements (Sectoare). Les principaux quartiers sont:

  • Partie est: Baneasa, Herăstrău, Primăverii, Floreasca, Tei, Colentina, Obor, Pantelimon
  • Partie sud: Iancului, Vatra Luminoasa, Balta Alba, Titan, Tineretului, Vacaresti, Berceni
  • Partie ouest: Progresul, Ghencea, Drumul Taberei, Militari
  • Partie Nord: Griviţa, Giuleşti, Bucureştii Noi, Băneasa.

Arrivée[modifier]

Par avion[modifier]

  • L'Aéroport International Henri Coanda est le plus important aéroport de Roumanie et un des deux aéroports qui désservent la capitale. Appelé antérieurement l'Aéroport International Otopeni, il a été rénommé officiellement en mai 2004 en l'honneur de l'ingénieur roumain, l'inventeur de l'avion à réaction.
  • Le deuxième aéroport est l'Aéroport International Băneasa Aurel Vlaicu.

La TAROM (Transporturile Aeriene Române) assure essentiellement des vols vers l'international mais aussi à partir de Bucarest vers toutes les grandes villes, en particulier Iaşi, Baia Mare , Cluj-Napoca, Constanţa, Iaşi/Iassy et Timişoara.

Pour rejoindre la ville, il y a deux possibilités : l'autobus Express et le taxi. Il existe à la sortie de l'aéroport une compagnie des taxis, mais les opinions sont partagées au sujet des tarifs proposés, en raison du monopole. Il existe cependant des compagnies de taxi qui peuvent être appelés de Bucarest (par exemple, CrisTaxi - tel. 021 9461 ou Meridian- tel. 021 9444). Il est également possible de se rendre côté "Départ" de l'aéroport, ici les taxis seront moins chers et accepterons parfois de mettre en marche le taximètre.


- Il est également possible de prendre le bus Express 783 qui part à la porte même du Terminal de l'arrivée.

  • Stations et horaires du bus 783 vers Piata Unirii 2 : Lien


- Le bus 780 relie l'aéroport avec la Gare Basarab, en passant par la Gare du Nord (Gara de Nord).

  • Stations et horaires du bus 780 vers Gara Basarab : Lien


Pour ces deux bus, on achète la carte de transport au niveau du kiosque qui se trouve en tête de station, ou de distributeurs automatiques. Il peut être pertinent d'en profiter pour acheter tout de suite son billet de retour.

Dans le bus, on composte en présentant le billet (ou carte) magnétique devant le boîtier orange. Un employé de la RATB contrôle systématiquement et valide aussi le titre de tranport.

Par train[modifier]

La gare principale est la Gare du Nord. Elle est facile d'accès (par métro, bus, tram) et dessert des destinations nationales et internationales. Pour les grandes destinations régionales (Cluj-Napoca, Constanţa, Craiova, Iaşi, Sibiu, Timişoara, etc.) les trains IC sont conseillés. Les grandes villes sont reliées avec des trains modernes Săgeata Albastră (La Fleche Bleue)

Site officiel: http://www.cfr.ro/calatori/

Il existe quatre autres gares : Basarab, Băneasa, Obor et Titan.

Destinations internationales

En voiture[modifier]

Les routes principales mènent vers le centre de la ville considéré comme étant la place de l'Université (Universitate). Il existe deux axes:

  • Nord-sud: le boulevards Kiseleff - Lascar Catargiu - General Gh. Magheru - Nicolae Balcescu - Dimitrie Cantemir.
  • Est-Ouest: la rue Pantelimon continuée par les boulevards Ferdinand - Carol I - Regina Elisabeta - Mihail Kogalniceanu, et puis Splaiul Independenţei, la rue Cotroceni et le boulevard Iuliu Maniu.

Depuis l'extérieur de la ville, il existe quatre grandes entrées:

  • Porte du nord: l'entrée se fait par la route Bucureşti-Ploieşti et ensuite la Place Presei Libere jusqu'à la Place Victoria.
  • Porte du sud: entrée par la route Bucureşti-Giurgiu et ensuite la rue Giurgiului, la Place Unirii et Universitate.
  • Porte de l'ouest: entrée par l'autoroute Bucureşti-Piteşti et ensuite le boulevard Iuliu Maniu, la rue Cotroceni et Calea Victoriei.
  • Porte de l'est: entrée soit par la route Bucureşti-Urziceni soit Bucureşti-Lehliu-Ciulniţa et ensuite la rue Colentina ou Pantelimon.

Par bus[modifier]

Le bus est un moyen de transport fréquemment utilisé sur place car il est moins cher que le train et permet d'atteindre des villes de Roumanie qui ne sont pas desservies par le train.

Il existe plusieurs Gares Routières (Autogară): Filaret, Băneasa, Griviţa, Militari Obor et la Gare Routière Internationale Rahova.

Les compagnies privées de transport interurbain roulent vers les principales villes de la province. Les fréquences des voyages sont supérieures à celles des trains pour un prix deux fois inférieur.

Circuler[modifier]

Par métro[modifier]

Il est facile de trouver son chemin à Bucarest. Il existe un réseau de Métro qui couvre la plupart de de la ville. Plan du métro

Le métro comprend quatre lignes:

  • M1: Industriilor-Eroilor-Pantelimon (1983)
  • M2: Pipera-Piaţa Unirii-IMGB 2 (1986)
  • M3: Pantelimon-Dristor-Piaţa Unirii-Dristor (1989)
  • M4: Gara de Nord-1 Mai (2000)

Voir également: List of metro stations et History of Bucharest Metro.

Autre[modifier]

Des bus, tramways et trolleybus sillonnent les boulevards et permettent un accès facile aux quatre coins de la ville.

A voir ici[modifier]

  • Bucarest:le passé historique:
    • Ateneul Român [1]
    • Le quartier Lipscani qui s'organise autour de la vieille ville princière fondée par Vlad Tepes.
    • Le centre historique de Bucarest avec la Cour princière (Curtea Domnească), les ruines du palais et l'église de la Cour Ancienne (Curtea Veche)
    • Hanul lui Manuc
    • Cafeneaua Veche
    • la Rue Française
    • La Place de l'Université (Piaţa Universităţii)
    • L'Arc de Triumph [2]
    • le Palais Cotroceni
    • le Palais Ghika Tei
    • la colline de la Mitropolie avec les palais et l'église de la Patriarchie


  • Bucarest - le passé récent:
    • le Palais du Parlement (ou l'ancienne Maison du Peuple)[3]


  • Bucarest et ses monuments religieux

Les églises (Biserică): Stravopoleos, Zlatari, Biserica Doamnei, Cretulescu , Biserica Albă, Coltea, Biserica Luterana, Mavrogheni, Domnita Balasa, Sfântul Spiridon Vechi, Radu-Voda, Mihai Voda, le monastère Antim, etc.


  • Les Musées: Musée National d'Histoire de la Roumanie, le Musée National d'Art Roumain, le musé Théodor Aman, Theodor Pallady, Stork, le musée des Collections d'Art, le musée de la Litérature Roumaine, le musée George Enescu, Musée d'Histoire et d'Art de Bucarest, Musée d'Histoire Naturelle Grigore Antipa, musée du Village Roumain, Musée du Paysan Roumain,
  • Bucarest et ses jardins: Cismigiu, les parcs au long de la route Kiseleff, Herăstrău, le jardin Botanique, le parc Carol,
  • Bucarest et ses théâtres: le Théâtre National,


  • Art contemporain : Casa Arte -Artists run space ( residence , gallery, workshops) -Str. Popa Tatu 27, mobil. 004 0737, 495. 775 , 10 min jusque'a Gare du Nord, 15 min. Piata Romana, 7 min Cismigiu, str. Stirbei Voda , http://artavisuala.wordpress.com, casarte@yahoo.com

A voir pas loin[modifier]

  • Le palais Mogosoaia
  • Les monastères Căldăruşani, Cernica et Comana
  • Le parc et le monastère Snagov

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Il existe un large choix de restaurants au centre ville même, pour tous les goûts et les poches. Généralement, les bucarestois (bucureşteni) sont -comme tous les roumains- très accueillants et vous allez vous régaler lors d'un repas pris en famille ou à l'occasion des grandes fêtes religieuses (par exemple, Noël ou Pâques)!


Routard[modifier]

Classe moyenne[modifier]

  • La Mama, [4]. Une cuisine traditionnelle et des prix très attirants.

Attention, il faut toujours réserver en avance car il est renommé à Bucarest!

Plein aux as[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

  • Hotel Suter Inn***[5], tel. +4 0743 755 866 , +4 21 337 39 39(mailto: hotelsuterinn@gmail.com) Situé dans un beau quartier de Bucarest, Palais du Parlement très apropape, Patriarches et à seulement 2 minutes de Charles Park, l'hôtel offre un hébergement abordable et confortable. Proximité bus Filaret permet le transfert facile à la Bulgarie, la Grèce et la Moldavie. 35-45 Euro/jour
  • Hotel Michelangelo, tel. +4 021 650 0027, (mailto:reservations@guestus.com) - L'hôtel Michelangelo est situé à seulement 5 minutes à pied de la Place de la Victoire ou de la Place Romana. Les chambres spacieuses disposent d'une connexion Wi-Fi gratuite, une salle de bains avec douche et bidet et bouton de panique.

Appartements[modifier]

  • Alia Appartements - Bucarest, tel. +4 0745.500.676 , +4 0720.906.725 (mailto:contact@in-bucharest.com) - Hébergement a Bucarest: appartements entièrement meublés et équipés en location pour de courtes périodes - vacances ou affaires. Situés au centre de la ville - Place de l'Université. 45-75 Euro/jour


  • StayInBucharest, tel. +4 0728.098.893 ,(booking[at]stayinbucharest.com) - Des appartements situés dans le pleine centre de Bucharest, entièrement meublés et équipés pour courtes ou long périodes.
  • ApartHomes, tel. +40 212 320 406,(mailto:booking@aparthomes.ro) - propose un hébergement de centre-ville dans des appartements de luxe à Bucarest pour la location à long terme ou à court Torm.

Location de voiture[modifier]

Classe moyenne[modifier]

Plein aux as[modifier]

Rester en contact[modifier]

Conserver la santé[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Partir[modifier]

En avion[modifier]

On peut rejoindre par bus l'aéroport Henri Coanda (OTP) avec le 780 (depuis Gara de Nord) ou 783 (départ depuis Piata Unirii 2).

Stations et horaires du bus 780 depis la Gara Basarab (passe par Gara de Nord) : [http://www.ratb.ro/docpdf2/780%20GARA%20BASARAB.pdf)

Stations et horaires du bus 783 de Piata Unirii 2 vers l'aéroport OTP : [6]

(Attention, le trajet en 783 peut être long en période d'embouteillages, compter une bonne heure voire plus. On peut aussi se rendre en métro à la station Piata Victoriei, où se trouve un arrêt du 783, en échappant ainsi aux embouteillages du centre ville. Il y a un kiosque just à côte où n peut acheter son billet, avec un rappel des horaires).

En train[modifier]

  • Liaison quotidienne « Bosphorus Express » depuis la gare de Bucarest Nord vers Istanbul à 12h16 : 146 Lei + 10€ de réservation pour une couchette en seconde classe. Arrivée à 8h30 le jour suivant (compter deux heures de retard) à Istanbul. Pas de wagon-restaurant.


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites