Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Bruxelles

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher
Grand'Place de Bruxelles

Bruxelles [1] est la capitale de la Belgique, siège du gouvernement fédéral, ainsi que le siège des gouvernements locaux des entités fédérées de Belgique, Flandre, Wallonie et Bruxelles (cette ville région a ses propre gouvernement et parlement). Mais elle est aussi la capitale de l'Union européenne, siège du Conseil, de la Commission et du Parlement européenset de l'OTAN (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord).

Comprendre[modifier]

Bruxelles-Capitale est une région fédérale à part entière, Bruxelles-Capitale, composée de 19 communes et qui dispose de la même autonomie que la Région flamande et la Région wallonne. Du point de vue géographique, la Région de Bruxelles-Capitale forme une seule et même ville de 161 kilomètres carrés comptant, en fin 2012, 1.142.000 habitants. Du point de vue administratif, elle est composée de 19 communes qui ont leur propre conseil communal et bourgmestre, leur propre politique de mobilité, propreté public, stationnement, etc. Pour limiter cette autonomie communale -fondement sacré de la vie politique belge depuis le moyen-âge- Bruxelles est dotée d'un gouvernement sous l'autorité d'un ministre-président et d'un parlement qui disposent de pouvoirs dans les domaines de l'urbanisme, des transports publics, des affaires sociales et du contrôle des budgets communaux. On assiste à une évolution vers un renforcement de l'autorité supérieure, mais les communes conservent d'importants moyens propres, sauf dans le domaine de la police, les anciennes polices communales ayant été regroupées en une seule entité répartie en six zones.

Les domaines communs aux francophones de Wallonie et de Bruxelles -programmes de l'enseignement, théâtre, cinéma, centres culturels- sont gérés conjointement par une institution nommée Fédération Wallonie-Bruxelles. Ce sont les matières personnalisables". La représentation des deux régions à l'étranger, notamment pour la culture, tend à la même centralité. Mais le ministère belge des Affaires étrangères conserve la représentation nationale du royaume de Belgique par ses ambassades distinctes des délégations régionale. A l'intérieur du pays, les domaines tels que l'urbanisme, restent gérés par des administrations séparées de Bruxelles, de Wallonie et de Flandre, tenant compte qu'ils correspondent à des besoins locaux propres à chaque territoire.

Pour ce qui est des matières correspondantes -c'est-à-dire l'enseignement et la culture- concernant les habitants de la Flandre et les flamands de Bruxelles, elles sont gérées par la Communauté Culturelle flamande. Cette institution bruxelloise flamande correspond, dans ses buts, à celle des francophones, mais fusionnée plus étroitement avec la région flamande au point d'avoir, avec celle-ci, une administration unique. Alors que, du côté francophone, les deux administrations sont séparées, même si elles obéissent à des pouvoirs étroitement associés.

Autour des dix neuf communes, une zone métropolitaine compte de l'ordre de 2,5 millions d'habitants. Cette zone extérieure s'étend en partie en Flandre et en Wallonie, les deux régions de Belgique qui entourent Bruxelles-Capitale. Un conseil métropolitain est prévu qui doit s'occuper de sujets, comme le "Ring" (boulevard périphérique) de Bruxelles et les autoroutes qui chevauchent les limites administratives. Cette zone comporte une population francophone dans six des communes jouxtant Bruxelles. On relève aussi, dans cette zone,une population qui compte, comme Bruxelles, une importante minorité d'étrangers, surtout anglais et américains à haut niveau de vie, attirés par les fonctions européennes de Bruxelles et par les entreprises et lobbys installés dans la ville et la zone métropolitaine.

Dans Bruxelles-Capitale proprement dite, la commune centrale, centre originel de la naissance de Bruxelles est appelée, par tradition, Bruxelles-Ville (de même que l'on dit la City de Londres pour désigner le centre de la capitale anglaise, bien que la fonction de "cité" se soit étendue, depuis les débuts de la ville, à l'ensemble des districts londoniens). Bruxelles comprend 18 autres communes qui ont chacune un nom très ancien (Saint-Gilles, Forest, Anderlecht, etc...) et qui sont aussi urbanisées que la commune centrale pour ne former avec celle-ci qu'une seule ville. Dans le langage courant, cet ensemble de dix-neuf communes est appelé globalement Bruxelles alors que, dans la constitution belge de 1831, c'est la commune dite de Bruxelle-ville qui est définie comme la capitale de la Belgique, siège du gouvernement belge. C'est toujours le cas, mais, depuis que la fonction de capitale a été étendue aux dix-huit autres communes pour former l'arrondissement unique appelé par la constitution belge "Bruxelles-Capitale", des ministères du gouvernement fédéral belge ont essaimé dans plusieurs de ces communes. De même, les institutions européennes sont implantées, outre dans la cité centrale dite de Bruxelles ville, dans plusieurs communes comme Etterbeek et Auderghem qui sont partie intégrante de Bruxelles considérée comme une entité unie qui est la ville région de Bruxelles Capitale. Et, de même, l'OTAN, a choisit Bruxelles pour installer son siège en 1966. C'est dans la commune d'Evere (adresse postale 1140 Bruxelles), ce qui démontre que, pour les autorités belges et les instances internationales, l'ensemble des communes de Bruxelles-Capitale ne se distingue pas de la commune centrale. Ce qui s'est trouvé confirmé, plus tard, par la décision du gouvernement de la ville-région de reconduire la présence de l'organisation en reconstruisant le siège qui doit être achevé en 2014.

Depuis la réforme constitutionnelle qui a entériné l'autonomie bruxelloise, ce sont donc les dix-neuf communes formant cette ville-région qui ont été confirmées comme formant la capitale de la Belgique étendue sur 161 kilomètres carrés.

Bruxelles est officiellement bilingue, le français et le néerlandais étant légalement égaux, toutes les administrations étant tenues de traiter avec les citoyens dans une de ces deux langues officielles. Cependant, la grande majorité des habitants, plus de 80%, parle le français, en ce compris les immigrés de provenances diverses. 20% sont considérés comme étant flamands, c'est-à-dire de langue néerlandaise. Mais c'est le français qui est utilisé, le plus souvent, comme "lingua franca", c'est-à-dire langue de communication entre les personnes dans la vie quotidienne. La présence des immigrés, de plus en plus importante, donne à Bruxelles un caractère très international et multiculturel avec la montée des langues arabe, turque, espagnole, portugaise, italienne, grecque, allemande, polonaise et d'autres encore dont le lingala venu d'Afrique à la suite de la colonisation belge.

D'autre part, l'anglais est couramment utilisé comme langue des affaires et aussi au sein des institutions européennes, bien que le français et l'allemand constituent, avec l'anglais, les langues officielle de la commission et de l'administration de l'« Union Européenne ». Cette importance de l'anglais est favorisée par l'installation à Bruxelles de lobby's voués à influencer le pouvoir européen au profit de groupes de pression internationaux et de sociétés mondiales. En plus, la présence du groupe des pays d'Afrique anglaise, des Caraïbes et du Pacifique contribue à une anglicisation progressive jusqu'au sein même des services de l'Union Européenne. Dans les contacts informels au sein des milieux internationaux de Bruxelles on a vu apparaître un anglais tout particulier, dénommé le « Brusselish », langage basique exempt de toute subtilité. Aussi, certains francophones prônent-ils de remplacer cet anglais approximatif par un français lui-même souvent insuffisant, mais cependant préférable et d'ailleurs nécessaire pour les Européens et les étrangers qui veulent s'intégrer dans la vie quotidienne commerciale et culturelle de la capitale de l'Europe, très majoritairement de langue française.

Un exemple de l'internationalisation de Bruxelles se révèle dans le cas de la commune de Saint-Josse-Ten-Noode, la plus petite des dix-neuf communes qui, pour une superficie de 1,14 km 2, comprend plus de 200 nationalités pour 24 078 habitants (chiffres de janvier 2008).

Circuler[modifier]

A vélo[modifier]

Bruxelles dispose de vélos en libre-service un peu partout à travers la ville. Un ticket d'un jour coûte 1.6€, un ticket de 7 jours coûte 7.5€ et un abonnement d'un an coûte 32€. La première demi-heure d'utilisation est gratuite, la demi-heure suivante coûte 0.5€.

En voiture[modifier]

Le centre de Bruxelles a une circulation dense comparable à celle des autres capitales : en gros, chacun surveille la voiture de devant, et tout se passe bien. Se garer n'est pas une sinécure et la totalité du centre est en stationnement payant, le contrôle du paiement étant assuré par des sociétés privées parfois plus énergiques et plus efficaces que la police.

Transport en commun[modifier]

La Société des Transports Intercommunaux Bruxellois (STIB)[modifier]

Métro (5 lignes), tram (18 lignes) et bus (72 lignes), de 6h à minuit. Réseau de bus de nuit (NOCTIS, 11 lignes), dans les nuits du vendredi-samedi et samedi-dimanche. Informations complètes: horaires et itinéraires en ligne. Petit truc : demander conseil à un agent avant de prendre votre billet car il existe un certain nombre de subtilités dans les formules : le billet de groupe (pour voyager jusqu'à 5 personnes) est moins cher que 2 tickets d'une journée, ce ticket d'une journée est valable pour 2 les samedis, dimanches et jours fériés... D'autre part les billets sont plus chers, 2.5€, s'ils sont pris à bord des véhicules contre 1€70 normalement dans les distributeurs. A noter que les lignes de tramways souterraines (boulevards du centre et boulevards de grande ceinture) sont appelées "prémétro" (Métro léger : Lignes CHRONO) pour le même tarif

  • Pour les Seniors (plus de 65 ans), bénéficiaires d'une pension de retraite complémentaire, les prémétro, métro, tramways et autobus sont gratuits, ainsi que les transports identiques venus de Flandre et de Wallonie, moyennant l'utilisation d'un badge fonctionnant automatiquement à tous les scanners des postes de perception des stations de prémétro et de métro, ainsi que dans les trams et les bus. Ce titre de transport gratuit est également utilisable sur les lignes venues de Flandre et de Wallonie pour circuler dans Bruxelles et dans toute la Belgique, et cela sans limite de date
  • les chemins de fer ont une tarification différente qui prévoit un tarif unique forfaitaire pour tous les seniors (plus de 65 ans) et ce pour un aller et retour dans la même journée et dans toute la Belgique.

La Société Nationale des Chemins de fer Belges (SNCB)[modifier]

Train : horaires et itinéraires en ligne. Avec un billet de chemin de fer de la S.N.C.B. en poche, on peut traverser Bruxelles facilement et gagner la trentaine de grandes gares et de simples stations des lignes qui rayonnent dans la ville, complétant le réseau de métro, tram, bus en interconnection avec celui-ci à certaines stations et arrêts. Il est possible d'utiliser les chemins de fer ainsi que les autres transports en commun dans la ville avec un ticket "Jump" de la S.N.C.B. vendu au même prix et aux mêmes conditions que les tickets propres aux autres compagnies de transports en commun. En cas de doute, regardez au dos de votre ticket s'il porte la mention "S.N.C.B." ou, encore plus simple, essayez de le composter dans une gare et regardez si cela fonctionne. Pour les destinations en-dehors de Bruxelles, le tarif est variable en fonction de la distance. Il n'est pas nécessaire de réserver un train spécifique, un billet pouvant être utilisé n'importe quand dans la journée (ceci s'applique uniquement aux trains de la S.N.C.B. et donc pas aux compagnies privées comme Thalys ou Eurostar).

Pour les Seniors (plus de 65 ans), une billet aller et retour d'un jour est utilisable sur tout le réseau de chemin de fer qui complète les réseaux de métro urbain-tramways-autobus, et cela dans le délai d'un jour. De plus, pendant les 24 heures de cette journée, ce billet est également valable dans toute la Belgique. Le tarif en est de 5 euros (chiffre de 2011).

À voir pour commencer[modifier]

Le bureau d'accueil et d'information touristiques est situé "Grand Place", 1000 Bruxelles, tél. +32 (0)2 513 89 40.

Avant tout: se souvenir que la plupart des musées sont fermés le lundi, mais que certains sont gratuits le 1er mercredi du mois ou le 1er dimanche du mois.

Le bureau de tourisme de Bruxelles a mis en place plusieurs parcours thématiques pour visiter la ville : parcours de la Bande Dessinée pour découvrir les fresques murales du centre-ville, parcours de la Mode, de l'Europe, Art Nouveau, etc. Plans téléchargeables sur leur site.

Des audioguides et guides touristiques de Bruxelles peuvent être téléchargés ici. Il ne faut pas négliger les visites a pieds, accompagnées de guides qui vous en donneront un peu plus; Visites a pied

A voir au centre ville[modifier]

  • la Grand Place avec l'Hôtel de ville gothique qui a survécu à tout (bombardements, vieillissement, urbanisme). (Ce superbe édifice a inspiré, au dix-huitième siècle, l'hôtel de ville de Vienne, mais en "l'interprétant"). Face à l'Hôtel de ville, la Maison du Roi gothique (où aucun roi n'a habité mais qui était le lieu où l'on payait l'impôt royal). Tout autour de la Grand-Place, les 39 maisons des Corporations de métiers en style baroque brabançon (, métro: lignes 1 et 5, station de Brouckère, prémétro : Bourse). Son et lumière gratuit à 22h30 et 23h les soirs d'été (environ 15 min).
  • la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule magnifiquement restaurée en style gothique brabançon
  • les galeries royales : sous une haute verrière, dans un décor de style éclectique du 19e siècle, un long cheminement jalonné de commerces de luxe et de salons de dégustation avec une discothèque, un théâtre et un cinéma (métro : De Brouckère)
  • Manneken pis : la fontaine multi séculaire en forme de statuette (prémétro: Bourse, métro De Brouckère)
  • le Petit Sablon, à la fois square et jardin au charme romantique avec les statues de héros des luttes contre la tyrannie au 16e siècle et les dizaines de statuettes représentant les métiers à travers les âges juchées sur les piliers du grillage de clôture
  • le Grand Sablon - séparé du petit Sablon par l'église Notre-Dame des Victoires en style gothique flamboyant - avec son marché des antiquaires, ses boutiques d'antiquariat, ses restaurants et cafés
  • la Porte de Hal, tour fortifiée d'une ancienne enceinte des 15e, 16e siècle qui abrite un musée.
  • le musée Jacques Brel
  • une brasserie traditionnelle
  • Le Festival du Court Métrage de Bruxelles
  • le Centre belge de la bande dessinée situé rue des Sables et installé dans un ancien grand magasin construit par Victor Horta (métro Botanique ou bus 63)


  • Le quartier des arts. Proche de la Gare centrale, il peut être aisément atteint par trains et aussi par les transports en commun urbains : metro, lignes 1 et 2, arrêt Gare centrale; tramways, lignes 92, 93, 94, arrêt "Royale"; bus : lignes 27, 38, 60, 71, 95, 96, arrêt "Royale" . Ce quartier comprend les grandes institutions culturelles de la Belgique: Mont des Arts, Palais des Beaux~Arts et plusieurs grands musées.
  • le Mont des Arts : la grande Bibliothèque Royale et le Palais des Congrès dressés de chaque côté d'un jardin central ouvert sur le panorama du centre de la ville d'où émerge la fine et élégante dentelle de pierre de la flèche gothique de l'hôtel de ville
  • Ing=fr& le Palais des Beaux-arts "Bozar" en style "art deco" de Horta avec sa grande salle de concerts, son théâtre, ses salles d'expositions à éclairage zénithal et la Cinémathèque Royale avec le musée du cinéma et ses séances quotidiennes
  • Le MIM (Musée des instruments de musique), à deux pas de la place Royale. Rue Montagne de la Cour 2 : à voir absolument, à la fois pour son splendide bâtiment art nouveau dit "Old England" et pour son exceptionnelle collection d'instruments de musique [[2]]
  • Les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique : Art ancien - Art moderne, Rue de la Régence 3, considérables collections de peintures et de sculptures de toutes les époques.
  • Le musée Magritte entièrement consacré au grand peintre surréaliste belge : c'est un ensemble unique au monde dû au financement de mécènes internationaux musée-magritte-museum.be/Portail/Site/Typo3.asp? lang=Fr&id=languagedetect le Musée Magritte
  • Les vestiges des anciens palais de Charles Quint et quartier avoisinant (Entrée hôtel Bellevue), Place des Palais 7
  • Le musée BELvue consacré à l'histoire de la dynastie de Belgique.
  • "Experience Brussels!" : une exposition interactive, ludique et gratuite, qui est le parfait point de départ pour une visite à Bruxelles (adresse : BIP-Bruxelles Info Place 2-4 Rue Royale, ouvert : 7/7 10h-18h). http://www.biponline.be


A voir aussi dans la rubrique ci-après intitulée "autres quartiers et monuments":

  • les autres grands musées bruxellois situés dans divers quartiers, notamment les immenses musées dits du Cinquantenaire avec leurs grandes collections d'art, d'histoire mondiale, d'histoire militaire, de l'aviation et de l'automobile.

Evenements[modifier]

  • Le Cortège de l'Ommegang, reconstitution de la fête qui marqua l'entrée de Charles-Quint à Bruxelles en 1549 dans la tradition d'une procession du XIV° siècle . Une ou deux fois par an, les premiers mardi et jeudi de juillet. 1300 figurants et groupes en fastueux costumes d'époque

Sur la grand-place : places assise payantes, dans les rue : défilés gratuit.

  • tous les deux ans, la zinneke parade; imaginée par l'animateur culturel Mirko Popovitch, c'est l'antithèse du très officiel ommegang. Montée de toute pièce par des associations populaires multi raciales, elle défile sur des chars formant un spectacle haut en couleurs qui ne peut se comparer, en Europe, qu'avec le carnaval londonien de Nothing Hill.
  • Vous pouvez également consulter la carte des évènements sur Bruxelles

Autres quartiers et monuments[modifier]

  • la rue Antoine Dansaert, rue des créateurs de mode et du design (attention, ils se cachent derrière des façades anodines), (métro Bourse)
  • le quartier Sainte Catherine et l'ancien Béguinage
  • le "petit Manhattan", quartier de la gare du Nord et du Centre de communications (metro Centre de communication nord). Un paysage d'immeubles tours de style international au milieu des arbres qui bordent les boulevards Albert II et Bolivard. Ce quartier ultra moderne est situé à deux pas du centre-ville historique, place de Brouckère et Grand-Place, (métro Station Centre de communication nord), (l'intérêt du quartier est son implantation en pleine ville au contraire des quartiers similaires d'autres pays isolés sur une dalle dépourvue de verdure et isolés à l'extérieur des villes)
  • le Palais Royal des 18e et 19e siècles (visites gratuites en saison touristique), le Parc Royal et, de l'autre côté du parc, le Parlement National (métro Parc)
  • le gigantesque Palais de Justice en style inspiré du classicisme romain avec des notes composites typiques du style éclectique. C'est le palais de justice le plus grand du monde (il a été imité à Lima sous une forme réduite).A voir l'intérieur de style pyranésien aussi bien que l'extérieur avec la coupole provisoirement équipée d'échafaudages pour raisons de travaux),(métro Louise), devant le palais, la place Poelart avec le panorama sur le centre de la ville
  • le quartier populaire des Marolles en contrebas du palais de justice. Accessible par un ascenseur extérieur, le quartier abrite un extraordinaire marché aux puces tous les jours et, surtout, le dimanche matin à la place du Jeu de Balle (métro Porte de Hal ou Louise en venant du palais de Justice par l'ascenseur de la place Poelart)
  • non loin de là, à l'une des extrémités de la populaire et commerçante rue Haute (brocante, antiquariat), le quartier des Sablons et son marché d'antiquités, à l'autre bout de la rue Haute, la porte de Hal
  • Porte de Hal, porte fortifiée du moyen âge abritant un musée (métro Porte de Hal)
  • la basilique nationale du sacré-coeur (métro Simonis), monumental édifice, une de plus grandes églises du monde dont la coupole fait pendant à celle du palais de justice qui lui fait face loin par delà le centre ville; depuis la coupole panorama de la ville à 36O°; la basilique est non seulement le siège de manifestations religieuses, parfois oecuméniques, mais aussi civiles et d'expositions comme l'exposition Léonard de Vinci en 2008.
  • le quartier des squares où subsistent de beaux exemples d'architecture éclectique des 19e et 20e siècles
  • il faut musarder dans les quartiers d'Ixelles (place du Chatelain, rue du Bailli) et de Saint-Gilles (place Van Meenen) avec son exceptionnel hôtel communal en style renaissance
  • Le musée Horta : maison Art nouveau d'un des pères de l'architecture moderne
  • L'Abbaye de la Cambre, havre de tranquillité dans la ville, et les étangs d'Ixelles
  • le bois de la Cambre, bois paysager du 19e siècle et son prolongement de l'énorme forêt de Soignes de 5.000 hectares qui s'étend partiellement dans la ville et où vit une faune sauvage protégée, cerfs, renards, lapins, blaireaux, etc ...
  • Les parcs des étangs de Woluwé,
  • les Etangs d'Ixelles
  • le "Berlaymont", emblématique siège de la Commission européenne et les bâtiments voisins du Conseil des ministres européens (métro Schuman)
  • le Parlement européen (métro Trône et correspondance bus)
  • la statue de l'Europe "Unity in Peace", rue Van Maerlant, [3]
  • le parc Léopold au coeur des institutions européennes dans lequel se situe le prestigieux Lycée Emile Jacqmain et la bibliothèque Solvay (du nom du savant et mécène), chef d'oeuvre architectural en style art nouveau dont l'intérieur restauré dans le style original est non visitable mais réservé à des congrès de sociétés savantes, comme celui de 1932 qui vit Einstein et les principaux savants physiciens de l'époque, tel Langevin, tous ensemble réunis pour la seule fois. Non loin de là, dans le parc, le Museum de l'institut royal des sciences naturelles de Belgique avec ses considérables collections dont, notamment, la section préhistorique avec ses squelettes de Dinosaures dont un troupeau d'Iguanodons unique au monde par son ampleur.
  • les Musées royaux d'art et d'histoire, regroupant plusieurs musées répartis dans Bruxelles (dont ceux cités plus haut dans le "quartier des arts").
  • Dans le parc du Cinquantenaire créé pour célébrer la révolution belge de 1830, l'ensemble des musées royaux d'art et d'histoire (train :Gare de Schuman (métro: Mérode ou Schuman ; tram/ bus: 22, 27, 80, 81): des collections de toutes les époques de l'histoire de Belgique et du monde et aussi le remarquable musée de l'automobile Autoworld et l'exceptionnel Musée royal de l'armée et d'histoire militaire avec ses armures, ses pièces, armes et uniformes internationaux de toutes les époques, ses reconstitutions prenantes telle celle des tranchées de 1914-1918 et aussi de l'ambiance dans la Belgique occupée avec l'évocation de la résistance en 1940-45, sa collection de chars d'assaut et son hall de l'aviation présentant des appareils de toutes les époques, depuis ceux des débuts de l'âge aérien jusqu'aux plus récents, et même une "caravelle" suspendue au-dessus de l'ensemble
  • tous ces musées s'étendent dans un parc autour d'un arc de triomphe à trois arches dû à l'architecte français Giraud et surmonté d'un remarquable quadrige du sculpteur belge Vinçotte commémorant la révolution belge victorieuse de 1830. (Ce monument a été trouvé si beau par les Chinois qu'ils en ont érigé une imitation dans la banlieue de Nanchang, capitale de la province de Jiangxi d'où partit la "Grande marche" en 1927).
  • le Pavillon chinois, la Tour Japonaise et le Musée d'Art japonais (tram/bus: 3, 23, 53, 230 et 231) avec leurs collections d'objets et de porcelaines
  • la Mini Europe (www.minieurope.eu ou wikipedia)/ rassemblement de reproductions en miniature de monuments européens au milieu desquels les visiteurs ont l'illusion d'être des géants
  • l'Atomium juste à côté de la Mini Europe, ce monument représente un crystal de fer agrandi 165 milliards de fois. On y accède avec un ticket combiné pour deux visites à prix avantageux: celle de la Mini Europe et celle de l'Atomium avec ses expositions et, depuis la sphère supérieures, la vue panoramique de Bruxelles avec le complément d'écrans agrandissant les diverses parties de la ville

À voir absolument[modifier]

  • le site historique du centre-ville multiséculaire avec de vieilles églises et la Grand Place avec les trente neuf maisons des corporations du 18e siècle, décor en style baroque entourant l'hôtel de ville et la maison du Roi de style gothique
  • la cathédrale des Saints Michel-et-Gudule dans un style magnifiquement restauré en pur gothique brabançon
  • les Galerie Royales du 19e siècle sous leur haute couverture en verre avec leurs commerces de luxe et leurs chocolatiers
  • le site des Sablons avec l'église en gothique flamboyant et le Petit Sablon, square de charme romantique et le Grand Sablon, ses restaurants, cafés et antiquaires
  • le site du quartier des arts, véritable cité de la culture avec ses musées d'art ancien et moderne et le musée Magritte, ainsi que le palais des Congrès et le palais des Beaux-Arts, familièrement dit "Bozar", construit en style "art deco" dans les années vingt selon une conception qui anticipait sur toutes les maisons de la Culture qui allaient naître à travers le monde, réunissant des activités théâtrales, musicales et littéraires, une cinémathèque avec un musée du cinéma, ainsi que de nombreuses salles d'exposition
  • le site du 18e siècle. Le Palais du Roi qui n'est plus habité mais sert à des cérémonies (visite gratuite en saison touristique de ce bâtiment aux décors fastueux des 18e et 19e siècles) le Palais de la Nation qui abrite la Chambre et le Sénat (visite gratuite à l'occasion de certaines fêtes),
  • hors ville, à 10 kilomètres, le Musée royal de l'Afrique centrale à Tervueren dont les collections issues de la colonisation belge sont consacrées à la population, à la faune et à la flore de l'Afrique centrale et comptent parmi les plus remarquables au monde, étant d'ailleurs étudiées par un pannel de chercheurs internationaux travaillant dans un institut voisin. Le musée lui-même est un beau bâtiment à l'aspect de palais de la belle époque (dans le style du petit palais de Paris) dans un parc paysager (tram: ligne 44, de son terminus au métro Montgomery jusqu'à son autre terminus à Tervueren)
  • hors ville, à 10 kilomètres, le château féodal de Beersel admirablement conservé avec ses tours et ses créneaux et le château de Gaasbeek avec les souvenirs de la marquise française d'Arconati-Visconti, émigrée qui transforma ce château en demeure romantique
  • hors ville, à 20 kilomètres, le site historique de la Butte du Lion à Waterloo commémorant la bataille qui décida du sort de l'Europe
  • hors ville, à 30 kilomètres, dans la ville nouvelle de Louvain-la-Neuve, le musée Hergé consacré à un des maîtres de la bande dessinée, père de Tintin et Milou, ainsi que les ruines romantiques de l'abbaye de Villers-la-Ville avec, en été, leur festival de théâtre en plein air.
  • hors ville, à 40 kilomètres, le fastueux Château de Beloeil multiséculaire, mais aménagé dans le style du 18e siècle par le prince Charles-Joseph de Ligne, écrivain classique et homme de guerre de vieille noblesse belge alliée à la famille impériale d'Autriche. Toujours habité par la famille princière, les lieux sont cependant visitables en grand partie. Décor de type versaillais, tapisserie de Bruxelles et des Gobelains, mobilier précieux, exceptionnelle bibliothèque de 20.000 volumes depuis le 14e siècle jusqu'au 19e. Magnifiques jardins dans le style de Le Nôtre avec leurs statues, le grand bassin, la grande allée de 5 km de longueur et la roseraie. Le jardin anglais reste privé et non visitable. Ouvert d'avril à septembre. En été, festival de musique.

En Belgique, il est facile de prendre le train (30 min à 1h30 de trajet) pour aller visiter l'une des quelques villes voisines, notamment Anvers, Bruges, Gand, Liège, Louvain ou Namur. Abonnements et, pour les seniors, billet aller et retour d'un jour au tarif unique de 5 euros (chiffre de 2011) Pour une sortie d'un jour hors de Bruxelles, Bruges est sans doute le meilleur choix. Le coeur historique de cette ville, la "Venise du Nord", riche d'histoire, peut se visiter agréablement à pied ou, sur les canaux, en barque avec guide.

Visites guidées[modifier]

  • Bruxelles à Vélo .Visites guidées de Bruxelles à vélo. Tours à 15hrs chaque week-end entre le 15 avril et le 31 octobre. Prix: général 25€ - étudiants à temps complet 22€. Réservation obligatoire. Point de rencontre au bureau d'information touristique de l'Hotel de Ville dans la Grand-Place.

l'Atomium[modifier]

Symbole incontournable de Bruxelles et de la Belgique, mais aussi haut lieu du tourisme international, réalisation unique dans l’histoire de l’architecture et vestige emblématique de l’Exposition Universelle de Bruxelles (Expo 58), l'Atomium est aujourd'hui l'attraction la plus populaire de la Capitale de l'Europe.

Figurant un cristal élémentaire de fer agrandi 165 milliards de fois, allusion à la puissance de l’'énergie atomique alors en plein essor et qu’on ne souhaitait utiliser qu'à des fins pacifiques, l'édifice continue d'incarner les idées de futur et d'universalité de l'Expo 58 qui l'a vu naître, et perpétue - notamment au travers de sa programmation culturelle - la réflexion amorcée en 1958 : de quelle sorte de futur voulons-nous pour demainà quoi tient le bonheur des Hommes et des Femmes de notre Terre?

Sa récente rénovation, en 2006, lui a rendu sa brillance d’origine et ses nouveaux équipements lui garantissent une véritable pérennité. Cinq des neuf sphères sont ouvertes au public.

L’une abrite une exposition permanente dédiée à l'Expo 58. Une seconde est réservée aux expositions temporaires dont les thèmes tournent autour de la science, du progrès et du futur. La sphère supérieure, quant à elle, offre un panorama aussi unique que saisissant sur la ville de Bruxelles. Par temps clair, la vue porte jusqu’à Anvers.

Le restaurant (gestion indépendante) - également situé au dernier étage -  est ouvert tous les jours et accueille les visiteurs jusque 23h.

En soirée, 2970 ampoules clignotantes donnent un aspect magique et surnaturel à l'édifice de 102 mètres de haut. Elles figurent le tourbillon des électrons autour des atomes représentés par les neuf sphères qui figurent les atomes de la molécule de fer et qui composent le monument. Pour approfondir votre visite : des audio-guides en FR (mais aussi EN, DE, ES, IT, NL et RU) sont loués à la billetterie au prix de €2. Des visio-guides sont disponibles à la location (€2) pour les personnes sourdes et malentendantes.


Ouvert 365 jours par an, de 10h à 18h. Fermeture de la caisse à 17h30.   Adulte : €11

Etudiant / 12-18 ans / >65 ans : €8

6-11 ans : €4

0-5 ans : gratuit

Prix de groupe à partir de 20 personnes. Ticket combiné Atomium & Mini-Europe à la vente à partir du 21 mars 2010.

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Bruxelles est très commerçante. La ville offre une multitude de centres, mais deux se dégagent particulièrement :

le bas de la ville (downtown) avec, notamment, la rue Neuve, principale rue commercante du pays (classée 20e rue commerçante au niveau mondial en 2006), située en plein centre-ville, repère des retailers les plus connus, avec, du côté de la place Rogier, le centre commercial "City 2".

Pour les amoureux des designers, rendez-vous dans les boutiques la rue Antoine Dansaert, prolongement de la rue Auguste Orts, qui démarre en face de la Bourse.

Le haut de la ville (uptown), plus chic, vous avez les boutiques BCBG de l'avenue de la Toison d'Or, du boulevard de Waterloo entre la porte de Namur et la place Louise, ainsi que le début de l'avenue Louise, aussi appelé "Goulet Louise", située entre la place Louise et la Place Stéphanie. Dans le quartier, voir aussi la chaussée d'Ixelles, deuxième artère commerçante de la ville. Non loin de là, le "Matongué", quartier africain hérité de la colonisation belge, avec ses commerces pittoresques et sa cuisine exotique.

Manger[modifier]

  • Comme chez Soi, longtemps à trois étoiles, ce restaurant de toute grande classe reste largement étoilé -avec des prix en rapport- offrant une cuisine de renommée internationale comme on ne peut s'en offrir une chez soi. Mais ce titre antinomique porte en lui le souvenir de l'époque presque centenaire où ce restaurant, avec sa cuisine familiale et la qualité de son accueil, donnait au convive le sentiment d'être chez soi. Depuis, le sentiment n'a pas changé, même si la qualité et les prix ont évolué vers les hautes sphères.
  • La Belle Maraîchère, place Sainte-Catherine, dans le centre historique. Restaurant de poissons à la cuisine typique tenue magistralement par un spécialiste des poissons et des fruits de mer (le patron de "Comme Chez Soi" ne dédaigne pas de s'y attabler, c'est tout dire).
  • Aux Armes de Bruxelles, rue des Bouchers, dans le centre moyen-âgeux. Un restaurant plus que centenaire dont la cuisine représentative de la cuisine d'avant l'internationalisation a traversé près d'un siècle et demi.
  • Le Jardin de Nicolas, avenue de Tervueren. Sympatique, vivant, délicieux et pas trop cher.
  • La Terrasse, au coin de l'avenue des Celtes et de la prestigieuse avenue de Tervuren, a la sortie du metro Merode. Dans un quartier typique de l'urbanisation léopoldienne, cette brasserie avec vue sur l'arc de triomphe du Cinquantenaire propose une carte "bien de chez nous", loin des attrapes pour touristes de certains dans le centre ville (que la municipalité à entrepris de combattre).
  • Cook and book, avenue Paul Hymans, en face du métro Roodebeek. Manger dans une librairie, celle du nouveau centre culturel Wolubilis. Unique et à découvrir.

La liste est loin d'être limitative car, à Bruxelles, il y a des centaines de restaurants de toutes les catégories et à tous les prix.

Boire un verre[modifier]

A Bruxelles, comme dans le reste de la Belgique, la bière est reine et le verre de pression souvent au même prix que le verre d'eau ! Et n'oubliez pas de goûter les bières d'abbayes et les bières de moines (de vraies bières de trappistes), des blondes et des brunes si différentes des bières que l'on connaît dans le reste du monde.

Certains établissements offrent aussi de la petite restauration (à ne pas confondre avec les restaurants).

Plusieurs quartiers sympas. Les établissements cités ne sont pas les seuls dans leur quartier, et de loin...

Liste non limitative:

  • Quartier Porte de Namur,

"Café Blomqvist" et les restos africains du quartier Matongué, à la carte moambe, etc...

  • Quartier Saint-Géry, branché, l'un des plus animés avec ses nombreuses terrasses. Prix relativement élevés. (Métro De Brouckère).
  • Quartier Saint-Jacques,

quartier gay, alternatif (Métro Gare Centrale, De Brouckère) : "Le Soleil", " Homo Erectus", "The Box", "Boys Boudoir". Femmes pas toujours admises. Le commissariat central de la Police de Bruxelles est situé en plein dans le quartier gay, une rue derrière la Grand Place, sortez donc sans trop de craintes.

  • Place du Sablon, (Fort Chic) (Tram sablon, à 10 min du Métro Louise).

"Café Leffe" 46, place du Grand Sablon.

  • Quartier des Marolles,très vieux quartier populaire,

(bobo tendance bohème cotoyant le plus authentique populo), voir rue Haute et rue Blaes (Métro Porte de Hal).

  • Quartier Sainte-Catherine, (flamands, bobo tendance branché), voir rue des Chartreux et rue de Flandre(M° Sainte. Terrasse sous les platanes au Le Paon Royal.

"Frederic Blondeel", café et chocolat exquis.

  • Quartier de Saint-Gilles
  • Parvis de Saint-Gilles (bobo tendance très bohème),(Métro Parvis de Saint-Gilles), "La brasserie Verschueren", Parvis de Saint-Gilles 11-13, 1060 Bruxelles.
  • Parvis de Saint-Gilles, "La Brasserie De l'Union", Parvis De Saint-Gilles, 55, 1060 Saint-Gilles, ambiance authentique live music le Dimanche.
  • "Moeder Lambic", rue de Savoie,68, 1060 Bruxelles, grand choix de bières, notamment les traditionnelles.
  • Quartier Saint-Boniface et Place Fernand Coq à Ixelles, 1050 Bruxelles,

"l'Ultime Atome", "le Bar Parallèle", "l'Amour Fou" (métro Porte de Namur).

  • Quartier place Flagey à Ixelles, 1050 Bruxelles, le "Belga", dans l'ancienne maison de la radio en pur "art deco", style "paquebot" (bobo tendance branché).
  • Quartier de l'université, proche de l'université, à côté du Cimetière d'Ixelles, 1050 Bruxelles (divers repaires à ambiance estudiantine).
  • Quartier de la gare du Midi(arrivée des T.G.V. de Paris et de Londres).
  • "Ebrius Artis Bar", bar rénové en juin 2009 par 3 frères, le design s'intègre au charme de cette maison de maître, terrasse ouverte au moindre rayon de soleil, exposition d'artistes bruxellois pendant la journée, calme sauf Dj's le week end, cocktails, vins, prix démocratiques. Place Rouppe,6 ( Métro Anneessens).
  • "La Porte Noire", bar celtique, bière et whisky. Rue des Alexiens.


  • Centre-ville,
  • le "Cirio", rue de la Bourse, 18 (rue à gauche du beau bâtiment de la Bourse de Bruxelles), exceptionnel et unique survivant d'une chaîne européenne d'établissements du même nom. Un décor romantique du 19e siècle intégralement préservé, tout en bois sculpté, avec des banquettes profondes et des consommations les plus variées, dont le légendaire "half en half". Toujours bondé par une clientèle qui mélange sans problème les 2e et 3e âge avec une jeunesse avide d'une ambiance et d'un décor de classe
  • le "Delirium Café", (le Delirium ou déli pour les bruxellois). La carte des bières ressemble à un annuaire téléphonique: elle répertorie des milliers de bières belges et étrangères (plus de 2000, performance enregistrée au Guinness Book des Records). Fort fréquenté tous les soirs de la semaine! Ouvert dès 11h du matin. Concerts gratuits de rock, reggae, dub le jeudi soir.
  • "Floris Bar", situé en face du Délirium, ce bar à absinthes en enchantera plus d'un (entrée interdite aux moins de 18 ans).
  • "A la Mort Subite", 7, rue Montagne aux Herbes Potagères. Brasserie du 19e siècle typiquement bruxelloise. A déguster : la gueuze, le faro, la westmalle triple et autres.
  • [http://www.paonroyal.com/ "Le Paon Royal", brasserie-restaurant entre la rue Dansaert et l'église Sainte Catherine. A la carte, environ soixante bières classées par types de fermentation sur lie / sans lie / fermentation spontanée. 7 Bières au fût dont la Chimay et la Bolleke...
  • "La Becasse" [4], rue de Tabora, un estaminet typique vieux de plus de 130 ans, y déguster de la bière lambic douce ou blanche avec un bon chasseur ou une tartine au plattekaas, comme Maupassant qui s'y attabla parfois.
  • "l'Archiduc", rue Antoine Dansaert, dans le style "club" des années trente, appartint à Stan Brenders, jazzman international qui y faisait parfois résonner son art; des chanteurs et des groupes de passage y ont établi un point de rendez-vous nocturne.
  • "La Fleur en Papier Doré", rue des Alexiens, un très sympathique estaminet aux murs couverts de tableaux, de textes, de gravures; les surréalistes, avant la guerre, le groupe Cobra, en 1946-50, et René Magritte y ont tenu leurs états-majors.
  • "A l'image Nostre Dame", estaminet, rue Marché aux Herbes, 1000 Bruxelles (entrée par l'impasse des Cadeaux), ambiance "vieux Bruxelles".
  • "le Falstaff", 19, rue Henri Maus (rue à droite du beau bâtiment de la Bourse de Bruxelles) brasserie et petite restauration. L'endroit vaut surtout pour son splendide décor Art Déco. Par l'attrait qu'exerce ce décor, c'est un pendant au Cirio situé de l'autre côté du bâtiment de la Bourse.
  • "La porte noire" La Porte Noire, café à bières, rue des Alexiens (choix étendu de bières dans une ambiance "médiévale").
  • "La Champagnothèque", comme son nom l'indique, champagne, champagne..., Galeries Saint-Hubert.
  • Quartier Européen,
  • Entre autres restos branchés sur diverses cuisines européennes:
  • "The Hairy Canary", rue Archimède, 12, 1040 Bruxelles, pub typiquement irlandais.
  • "Fat Boy", situé place du Luxembourg, fréquenté par les fonctionnaires de la Commission européenne.
  • Et d'autres encore à la cuisine plus ou moins branchée sur celle d'un des pays de la communauté européenne ou d'autres régions du monde (Afrique, Asie, Amérique du Sud).

Pour une liste très longue des cafés bruxellois visitez ce site : www.ebru.be.

  • Lounge bars et restaurants :
  • Belga Queen, rue Fossé aux Loups 32, 1000 Bruxelles.
  • Crystal Lounge, avenue de la Toison d'Or 40, 1050 Bruxelles.

Théâtres, salles et lieux de spectacles[modifier]

  • Théâtre National de Belgique
  • Théâtre de l'Opéra Royal de la Monnaie
  • Théâtre Royal du Parc
  • Théâtre Royal Flamand
  • les Brigittines
  • la Balsamine
  • Beurschouwburg
  • Théâtre Royal des Galeries
  • Palais des Beaux-Arts (plusieurs salles dont la salle de concerts de 2.200 places)
  • Rideau de Bruxelles
  • Comédie Claude Volter
  • Théâtre du Méridien
  • Théâtre 140
  • Théâtre de la Toison d'Or
  • Le Varia
  • Théâtre de la Montagne Magique
  • Théâtre de la Vie
  • Théâtre de Poche
  • Centre Culturel Jacques Franck
  • Centre Culturel d'Uccle
  • Théâtre de Toone (marionnettes folkloriques)
  • Théâtre le Perruchet (marionnettes)
  • Le Botanique
  • Cirque Royal
  • Forest National (8400 places)
  • Palais 12 (15000 places)
  • Studio 4 (salle de concerts de l'ancienne Maison de la Radio)

Cinémas[modifier]

  • Salles UGC (multi salles)
  • Actor Studio
  • Aventure
  • Arenberg
  • Galerie
  • Avenue (multi salles)
  • Acropole (multi salles)
  • New Stockel
  • Vendôme
  • Kinepolis (multi salles)
  • Musée du Cinéma

Clubs, discothèques[modifier]

  • You Night Club : Club privé, fréquenté tous les weekend par la jeunesse dorée bruxelloise. Ouvert les jeudis (dès 23h soirées pour étudiants, sans intérêt particulier), vendredi (dès 23h30), samedi (pour les plus de 18 ans exclusivement, ne venez pas avant minuit) et dimanche (soirées gays de 21H à 02h).

Musique: house, electro, commercial Carte de membre requise. Entrée: 10 à 15 € selon les soirs. You Night Club

  • Madame Moustache: quai au Bois à Brûler, 5-7, 1000 Bruxelles, l'endroit est fréquenté par des stars internationales comme Bono et Cali. Malgré cela, l'ambiance reste bon enfant, mais sans débraillé. Pas d'electro, mais des soirées à thèmes: années 20, sixties, etc ... Le week-end, il vaut mieux arriver bien avant minuit si l'on ne veut pas devoir faire la file à l'extérieur.
  • Louise Gallery au niveau -1 des galeries Louise, bordant l'avenue Louise. Ouvert le vendredi (pour les 16-18 ans), le samedi est réservé aux + 20 ans). Soirées mousses tous les vendredis de juillet et août. Entrée: 12 € environ. Louise Gallery Event Hall
  • Fuse une référence en matière de musique techno ! De nombreux dj internationaux sont passé par là, et ils n'hésitent pas à revenir. ( Carl Cox, Miss Kittin, Daft Punk, Ricardo Villalobos, Dave Clarke, Fairmont, Laurent Garnier, Marco Bailey, Vitalic,..) Entrée: de 5€ à 10 €. Parking surveillé sur la place du jeu de balle.

Musique: techno, electro. Fuse

  • Les Jeux d'Hiver. La discothèque type, ambiance énorme et survoltée, rue du Croquet, 1000 Bruxelles
  • Hard Rock Café, le culte du rock-and-roll sous l'égide d'une chaîne internationale née en Floride et qui a essaimé dans les grandes cités du monde; c'est aussi un temple de la bonne bouffe -et de qualité- installé dans le cadre du 18e siècle d'une maison de la Grand-Place.
  • K-NAL, Fiesta Club, DJ'S dans le Groove, entrée gratuite pour les femmes jusqu'à minuit, deux étages le long du canal.

En Belgique, il n est pas permis de fumer dans les bars, discothèques et restaurants. (situation en novembre 2011)

Se loger[modifier]

Bruxelles est une ville d'affaires. Les hôtels sont pleins (mais vraiment pleins) les lundis, mardis et mercredis. Jeudi, les hôtels se vident et il y a en général pas mal de chambres dans toutes les catégories en week-end.

  • FunKey Hotel, 116 Rue Artan (Place Dailly, bus 61), +32 2 733 23 53, [5]. Vraiment cool. Le FunKey est un hôtel très original de 35 chambres, situé non loin du quartier Européen. Les prix comprennent absolument tout: petit déjeuner, boissons, snacks, WiFi, téléphone, etc. L'endroit parfait pour un voyage d'affaires à petit budget, et définitivement l'endroit idéal pour des familles le weekend et pendant les vacances (très grandes chambres, jeux, ...) €59 - €129 par chambre.  edit

Routard[modifier]

Auberge de Jeunesse Van Gogh

Auberge de Jeunesse Jacques Brel

Auberge de Jeunesse Europe

Budget Hotel Hôtel pas cher à Bruxelles

Couchsurfing et Hospitalty Club(pas mal de bruxellois)

Classe moyenne[modifier]

  • RentByNight.com vous propose d'agréables appartements équipés à proximité de la Grand Place, dans le centre historique, pour vos séjours à partir d'une nuit.

Plein aux as[modifier]

  • [6], Le Sofitel Brussels Le Louise, hôtel 5 étoiles rénové en 2008, est situé au centre ville, dans le prestigieux quartier Louise. Les boutiques de mode sont à deux pas, le quartier du Sablon vous mènera vers la fameuse Grand'Place. Tel: (+32 2 549 61 15), Email: H1071@sofitel.com, adresse: 40 Av de la TOison d'Or à 1050 Bruxelles.
  • [7], Le Sofitel Brussels Europe, qui se distingue par son élégance, est situé à côté de l'Union Européenne et à proximité du Parlement Européen et du quartier des lobbys. Il domine la place Jourdan, ses magasins, sa friterie renommée où les eurocrates viennent se restaurer sur le pouce à proximité des musées d'art et d'histoire du Cinquantenaire et du parc Léopold et avec son museum d'histoire naturelle rénové. Tel: (+32 2 235 51 00), Email: H5282@sofitel.com, adresse: Place Jourdan 1 à 1040 Bruxelles.
  • Le Conrad, certainement un des hôtels les plus luxueux de la capitale européenne, est situé sur la célèbre Avenue Louise. Tel : (+32)2/5424242. Adresse : Avenue Louise 71. Au 1er janvier 2013, changement de nom pour une même qualité, Steingenberger-Grand Hôtel.
  • Brussels Marriott Hotel, c'est l'hôtel le plus chic et le mieux situé de Bruxelles, en effet il se trouve à moins de 2 minutes à pied du centre historique avec la grand-place. Tel : (+3) 2/25169090. Adresse : Rue A. Orts 3-7/Grand Place.
  • Le Bedford Hôtel [8]. De style plutôt Business, cet hôtel de catégorie trois étoiles est situé dans la partie sud-ouest du centre. Certains services, notamment un Centre d'Affaires et de congrès, sont disponibles dans l'hôtel. Tel : (+32) 2 507 00 00. Adresse : Rue du Midi 135. hotel bruxelles

Le genre Original et la grande Tradition[modifier]

  • le Monty, un hôtel design à deux pas du métro Georges Henri. Si on aime le rouge....
  • le Brussels Welcome Hotel, est idéalement situé sur l’ancien marché aux Poissons qui se trouve à 6 mn de la « Grand Place » de Bruxelles, cet hôtel est une adresse d’exception. L’hôtel est à la fois inhabituel et surprenant ... Offrant un véritable tour du monde en 17 chambres. En effet, les 17 chambres vous transportent dans un pays différents, chacune ayant sa propre décoration, représentant des pays différent. Les propriétaires, Sophie et Michel Smeesters, voyagent depuis toujours et ont rapporté de chacun de leur périples tous les meubles décoratif nécessaire à l'aménagement de l'hôtel. Les meubles sont authentiques et de qualité, le résultat est réussi et les univers évoluent au fil des chambres. Les salles de bains sont bien sûr aussi dans le style des pays et l’ensemble des chambres Deluxe et Suites bénéficient de baignoire balnéo ou de Jacuzzi double avec douche balnéo. Vous voici donc, au cœur de Bruxelles, dans une très belle adresse ou le service est à la hauteur de la qualité de la décoration. C’est un hôtel différent et authentique ! [9]
  • L'Amigo, quatre étoiles; sous ce nom hérité d'une ancienne prison élevée au même endroit par les occupants espagnols, érigé derrière l'hôtel de ville dans un style extérieur brabançon, mais d'un goût classique moderne à l'intérieur, c'est le favori de nombre d'hommes politiques belges et internationaux
  • L'hôtel Saint Nicolas, trois étoiles; façade Art Nouveau classée [10]
  • le White Hotel, devenu le Brussel's Louise du groupe Accord, un hôtel design au centre ville dont le nom originel décrivait le thème décoratif tout en blanc
  • le Métropole, trois étoiles; place de Brouckère palace du 19e siècle au charme suranné heureusement conservé avec son bar en style roccoco. Nombre de célébrités internationales du spectacle des 19e et 20e siècle y ont signé le livre d'or.
  • son voisin, l'Atlanta, trois étoiles; palace typiques du 19e siècle également fréquenté par une certaine intelligensia.
  • l'Astoria, rue Royale, très classe mais provisoirement fermé pour rénovation et extension, palace dont les halls d'un style un peu froid à l'atmosphère "Marienbad" avaient séduit Alain Robe-Grillet qui y descendait quand il venait faire ses cours de littérature à l'université de Bruxelles (réouverture prévue en 2014).

Moins original[modifier]

  • un grand nombre de petits et grands hôtels pour toutes les bourses parmi lesquels les Hilton, Méridien, Novotel et autres représentants des grandes chaînes hôtelières internationales

Hôtels toutes classes[modifier]

Il y a quelques sites pratiques sur lesquels il est possible de trouver et réserver un hôtel à partir d´une liste triée selon plusieurs critères (Prix, classe etc). Par exemple: Hôtels à Bruxelles

  • HUSA PRESIDENT PARK, Boulevard du Roi Albert II, 44, +32-2-2032020, (http://www.husapresidentpark.com). Un hotel 4 étoiles de 297 chambres et 17 salles de réunions au centre de Bruxelles. L'hôtel Husa President Park est situé dans le nouveau quartier des affaires de Bruxelles avec ses tours, le quartier nord dit "le petit Manhattan", à deux pas de la gare du Nord, du site des grandes expositions de Tour & Taxi et à 10 minutes en voiture du site du Brussels Expo (Heizel). A 5 minutes en voiture de la Grand Place, de l'Atomium, des Institutions Européennes, du Centre de congrès "Square" et à 13 km de l'aéroport de Bruxelles, l'hôtel Husa President Park avec sa façade typique en pierre de France contraste avec l'environnement de tours tout en vitres. Il offre 297 chambres rénovées dans un style moderne et chaleureux. Le jardin privé unique est un véritable havre de paix en plein centre-ville. A partir de 60 € par nuit.

Husabynight.jpg

Rester en contact[modifier]

Dans les auberges de jeunesse, il y a souvent des bornes Internet accessibles mais pas toujours bon marché.

Conserver la santé[modifier]

Aucun problème de santé particulier à Bruxelles grâce au grand nombre des cliniques et hôpitaux parmi lesquels les centres universitaires Erasme et César de Paepe, Brugmann, Saint-Pierre et U.C.L.

Guides[modifier]


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites