Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Bastia

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

Modèle:Copie de site

Comprendre[modifier]

Bastia est considéré comme "la ville d'art et d'histoire" ,si vous aimez voyager tout en apprenant l'histoire, de nombreux livres sont disponibles sur l'histoire de la Corse, les musées... Mais il est beaucoup plus intéressant de parler avec les vieux des villages qui sont de vrais bibliothèques à eux seul; il est important de comprendre la Corse et son histoire,on ne peut pas apprécier un endroit sans savoir ce qu'il s'y est réelement passé,l'histoire de la terre et du peuple qui l'habite. Pour les amoureux de la Corse et de la culture corse je vous conseille d'acheter un livre sur l'histoire,sur la gastronimie corse tres apprécié des touristes mais aussi un dictionnaire francais-corse. A savoir que la langue corse et la langue parlée dans le monde qui s'approche le plus du latin.

Arriver[modifier]

En avion[modifier]

L'aéroport de Bastia-Poretta, situé à une vingtaine de kilomètres de la villes offre de vols vers les principales villes de France et d'Europe. La CCM propose des vols réguliers quotidiens entre Bastia et le continent.
Une navette assure la liaison entre l'aéroport et le centre ville.

En bateau[modifier]

Par la gare maritime au centre ville, plusieurs liaisons sont faites entre la Corse et la France continentale (Nice, Marseille, Toulon) ainsi que vers l'Italie (Savone, Livourne) plusieurs compagnies, notament la SNCM, la CMN Corsica Ferries et Moby déservent Bastia.

En autocar[modifier]

Liaisons Ajaccio, Corte, Porto Vecchio, St Florent, plaine orientale etc... Se renseigner a l'office du tourisme qui se trouve en bas de la place saint nicolas,les autocars partent généralement de derrière la mairie de bastia ou de la gare sncf face au conseil générale de la haute corse.

En voiture[modifier]

Nous n'avons aucune autoroute!(sauf BASTIA FURIANI....) Le trajet Ajaccio-Bastia se fait sur la RN193 et il faut compter environ 2h30.

Voir[modifier]

Bastia est l'une des plus belles villes de Corse. Mais elle demande sans doute plus d'attention et plus d'imagination que d'autres endroits de l'île qui se suffisent à eux-mêmes. Cité italienne par ses origines, elle en a gardé le chœur et la Citadelle.

Entre le vieux quartier de Terra Vecchia, fondé en 1380, et celui de Terra Nova, commencé un siècle plus tard, s'assied la domination génoise. pourtant, Bastia a parfois des accents napolitains avec ses maisons lézardées, ses balcons de fer forgé et ses façades où flottent allègrement des guirlandes de linge multicolores.

On peut visiter Bastia en touriste : la place Saint-Nicolas sur laquelle on flânera avant de s'asseoir à la terrasse d'un café, le jardin Romeu par lequel on accède à la Citadelle, le Musée ethnographique et le musée de la Mer, les églises et chapelles au décor généreux. Bastia compte plusieurs curiosités religieuses, dont une Assomption en argent ciselé due à un artiste siennois du XVII ème siècle, et le Christ Noir de l'église Sainte-Croix, trouvé flottant sur les eaux entre quatre lumières merveilleuses. Il est fêté le 3 mai, fête de l'Intervention de la Sainte Croix, et la statue est portée en tête d'une procession à travers les rues de la ville.

Mais la beauté de Bastia, ville mystérieuse pour celui qui n'y réside pas, n'est pas dans les marbres et ors de ses églises. Elle se trouve dans ces maisons aux volets clos mais aux jalousies entrouvertes. Il faut se donner la peine de marcher et de s'égarer dans les ruelles pour la découvrir.

Une musique flotte entre les maisons, douce comme une soirée d’été lorsque la musique tarde à s’éteindre à l’horizon. Alors Bastia secoue son modernisme et retrouve sa grandeur d'autrefois, quand les familles patriciennes vivaient dans l'honorable richesse que leur procurait le commerce cosmopolite. La musique s'étend dans les ruelles encaissées et envahit la cité. Bastia : ville de culture, carrefour des nations, au destin lié à celui d'une Italie ruisselante de richesses.

Depuis la place Saint-Nicolas qui regarde la mer, montent des ruelles aux couleurs et aux senteurs méditerranéennes. Au dessus de la montagne de Cardu, dont on aperçoit la cime, existe un col où s'enfonce le Libecciu. Ce vent fond sur la ville comme un rapace et s'empare de tout ce qu'il trouve. Le souffle s'en va mourir très haut dans le ciel et Bastia retrouve son apparence de calme.


    A visitez absolument:
         o La Place Saint-Nicolas
         o Le Vieux Port et le Port de Plaisance
         o La Vieille Ville
         o La Citadelle 
    Activités Culturelles
         o Le Palais des Gouverneurs
         o Le Musée d'Ethnographie Corse 
    Visiter les Eglises
         o L'Eglise saint Jean-Baptiste
         o La Chapelle de l'Immaculée Conception
         o L'Eglise Sainte-Marie
         o La Chapelle Sainte-Croix

Apprendre[modifier]

A partir du lycée, la plus part des etudiants se dirigent soit vers Bastia soit vers Ajaccio, au plus proche qui sont équipés en écoles publiques et privée. La seule université se trouve a Corte, dans le Centre.

Travailler[modifier]

Le recensement de 1999 donne le chiffre de 39016 habitants, en hausse de 0.01% par rapport à 1990 (+39 hts). On y compte 10% d'étrangers. Le taux de chômage y est très élevé, 20% en 2004. c'est le premier port français de méditerannée avec plus de 2.3 millions de passagers en 2006. c'est le deuxiéme port français derriere calais ( 15 millions de passagers)

Bastia est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Bastia et Haute-Corse. Elle gère le port de Bastia, et le port de L'Île-Rousse ainsi que l'aéroport de Bastia, Aéroport de Calvi.

Acheter[modifier]

La plus part des magasins se trouvent en ville, et vous trouverez également plusieurs épiceries corses qui vous feront découvrir nos produits du terroir

Manger[modifier]

Il y en a pour tous les prix, voici quelques tuyaux:

  • le Café Wha sur le vieux port, specialités mexicaines
  • le Grazie Mille sur le marché, spécialités italiennes
  • la Table du Marché
  • le Pub Concorde sur la place Saint-Nicolas
  • le Guaitella sur les hauteurs, vue imprenable
  • le Siam sur le marché, spécialités orientales
  • le Tianu sur le marché, spécialités corses
  • Cuisine traditionnelle Au P'tit Gourmet Place du Marché
  • Cuisine traditionnelle Sol & Mar Quai des Martyrs
  • Poissons coquillages Chez Huguette Vieux Port
  • restaurant la vita é belle,spécialités italienne,port de toga

et enfin, en haut de la rue des Terrasses, sur la place de la Fontaniccia, un bar a Tapas basque, très économique mais avec de plats succulents et originaux.

Sortir[modifier]

Pour suivre la jeunesse bastiaise, vous avez le choix entre plusieurs lieux, même si les soirées les plus mouvementées restent celle de l'Acapulco, boite de nuit calvaise, et de la Via Notte à Porto Vecchio.

Le port de Toga, qui disposent de plusieurs avant-boites au style différents a vous de choisir la votre.

Le Connors, pub irlandais sur le marché, bonne ambiance avec differents groupes.

La Noche, sur le port de Toga

L'Assunta, bar dansant particulièrement fréquenté le jeudi pour les soirées salsa

L'Appart, plus "select"

Sinon les jeunes bastiais s'en vont dans le sud, ou à la Conca d'Oro, à Saint Florent.

Se loger[modifier]

Routard[modifier]

dans la région de bastia il a de nombreux campings les pieds dans l'eau ou plus éloigné de la mer celà depend des gouts et du budgets a dépenser. en arrivent a bastia il vaut mieux se renseigner a l'office du tourisme et téléphoner aux campings pour avoir des renseignement (prix,emplacement,sanitaires) voir comment tout celà fonctionne pour éviter les mauvaises surprises.

Classe moyenne[modifier]

À Bastia, il y a de nombreux hôtels à prix abordable. Malgré l'absence de chaîne d'hôtels comme Ibis, Formule 1, Novotel, etc. des hôtels de particuliers sont très agréables avec un service excellent (Best Western, etc.). Sinon, il y a quelques campings dans l'agglomération bastiaise (camping San Damiano sur le cordon lagunaire de la Marana, etc.) où des bungalows sont disponibles à la location, ainsi que des hôtels « avec pieds dans la mer » ou avec piscine.

Plein aux as[modifier]

À l'Ostella, vous pourrez apprecier le confort des chambres ainsi que de son SPA : salle de gym, piscine, très belle vue sur la mer, etc.

Gérer le quotidien[modifier]

Bastia est une ville assez active la nuit (l'été) avec plusieurs avant-boîtes en centre ville, la journée quand il fait trop chaud il fait bon s'arrêter a une terasse de café sur la place Saint Nicolas ou le quai des martyrs. Bastia ne dispose pas de plage en centre ville; il vaut mieux louer ou avoir sa propre voiture pour se rendre dans le cap corse ou a la marana pour ceux qui préfèrent les plages de sable, en voiture il y a aussi le tour du cap qui est agréable avec tout les petits villages et Saint Florent à environ 30 minutes de Bastia en passant par le col de Teghime.

Partir[modifier]

Il ne faut pas rester a bastia et ne pas bouger, il y a beaucoup de tres beau villages a voir dans la région (oletta,vescovato,loreto di casinca,venzolasca,murato,la canoninca,san martino di lotta,erbalunga,cardo,nonza,luri,centuri,morosaglia,la porta,cervione...) mais pour celà le mieux est d'avoir une voiture car les autocars ne désservent pas tout les villages et le train ne s'arrête pas partout.

Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites