Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Bamako

De Wikitravel
Afrique : Sahel : Mali : Bamako
Aller à : navigation, rechercher

Bamako est la capitale politique et économique du Mali.

Comprendre[modifier]

Arriver[modifier]

Depuis l'étranger, voir la page générale Arriver au Mali.

Par avion[modifier]

Par train[modifier]

En voiture[modifier]

Par bus[modifier]

Par bateau[modifier]

Se déplacer[modifier]

Le transport avec le Bani, d'anciens bus parisiens, coûte 150 CFA par trajet.

Le sotrama, des petits bus verts pouvant contenir jusqu'à une vingtaine de personnes, vont partout, et quelques connaissance de bambara permettent d'aider à arriver plus facilement à la destination. 125 CFA par trajet.

À voir[modifier]

le village artisanal - se balader en pirogue sur le Niger et les îles : très sympa - la maison des jeunes : musique ++ - le quartier du centre et son animation (le marché, les commerces ect)

info : le musée muso kunda (musée des femmes) est vide, totalement vide (même pas de gardien, bâtiment abandonné)

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Emplettes[modifier]

Se restaurer[modifier]

Routard[modifier]

Dans la rue on peut bien manger pour quelques 250 CFA, mais un plat de base ne vous coûtera pas plus de 100 CFA dans les gargotes. Fiez-vous à l'affluence, c'est généralement un bon critère pour choisir. Selon la gargote et le dynamisme de celle qui la tient, on peut y trouver:

  • Pour le petit-déjeuner
    • Nescafé très sucré avec beaucoup de lait (en poudre)
    • Oeufs brouillés
    • Foie grillé, avec morceaux d'oignon, de tomate, et cubes de bouillon ; un délice, si vous êtes bien réveillés
    • Pain au lait concentré sucré
  • Le midi
    • Du riz au gras; très bon riz, cuit dans la sauce de viande ou de poisson. Sans trop de viande ni de légumes, mais beaucoup de goût. On le trouve en blanc ou en rouge
    • Du riz-sauce, selon le jour. Riz blanc avec une sauce contenant un peu de viande ou de poisson
  • Le soir
    • Des haricots; légèrement sucrés; un des plats les moins chers de la gargote. Combinés avec du riz ou des pâtes, ils vous tiennent bien au corps
    • Des spaghetti, appelés généralement Maccarroni. Préparés avec de la sauce tomate. Simple et bons.
    • De la salade, bien assaisonnée généralement et contenant presque toujours de la patate douce
    • Frites, bananes plantain
    • Brochettes, poulet rôti, poissons entiers grillés en complément, dans les grandes gargotes, et pas toujours, et plus chers que le reste (400-500 CFA)
    • Surprises, boulettes de viande farci d'un oeuf dur

Classe moyenne[modifier]

  • Le San Toro

Très bon restaurant, imaginé par Aminata Traoré, ancienne ministre de la culture malienne et militante altermondialiste, où se confectionne une cuisine malienne de qualité, à l'écoute des besoins des étrangers, mais très axée sur une présentation élégante des traditions culinaires (et non pas du quotidien malien, ne pas confondre) Ainsi, les plats surprenants, des sauces loin d'être omniprésentes, des présentations délicates, des produits méticuleusement choisis, des jus de fruits (mais pas d'alcool) aux saveurs fraîches et subtiles s'intègrent dans un cadre dominé par les pièces artisanales mandingues et dogon, aéré. À ne manquer sous aucun prétexte. (Prix oscillant entre les 7500 et les 10000 FCFA)

  • Le Biblos, le Relax et l'Express, très proches tous les trois, sur la Route de Koulikouro, sont des restaurants à l'occidentale tenus par des libanais très intégrés dans le tissu socio-économique de Bamako.

On y trouve:

    • Tous les plats typiques d'une brasserie à l'européenne, du steak frites au cheeseburger en passant par la ratatouille, le poulet rôti ou la soupe à l'oignon.
    • Les grands classiques des restaurants maliens pour occidentaux, comme les fameuses brochettes de capitaine (énorme poisson très charnu du fleuve Niger)
    • Des plats maliens quelque peu revisités
    • Un choix pas du tout négligeable de spécialités libanaises
    • Toutes les choses dont peut manquer un touriste ou travailleur expatrié sur place: jus d'orange pressées, café expresso, gâteaux, tartes, glaces...

Et on paye pour cela entre 5000 et 8000 FCFA par personne

  • Asia Restaurant chinois d'assez bonne qualité. Idéal après un long séjour dans l'intérieur du pays, car le dépaysement des papilles y est alors garanti. Les vins n'y sont pas très fiables, mais on trouve tous les classiques de la cuisine chinoise et les produits sont frais et préparés honnêtement. (Compter entre 8000 et 12000 FCFA)
  • Le BadaLodge A 20 minutes du Centre ville, en pleine brousse où tout manque (routes, éléctricité, eau) découvrez ce coin de Paradis comme il y en a très peu en Afrique de l'Ouest.

Un mélange de Pacifique et d'Afrique fait entièrement par les artisans maliens et avec les matériaux locaux. 3 hectares de jardins une piscine en forme de lagon, une nature préservée où l'on peut déguster les meilleurs cocktails de la ville, manger sur une terrasse tout en appréciant le flot des pirogues sur le Fleuve Niger. La cuisine est européenne et variée, le service agréable, le cadre idyllique. Tel: 65 96 06 06 https://www.facebook.com/group.php?gid=43521743567&v=info

Boire un verre / Sortir[modifier]

Exodus[modifier]

L'Exo est un maquis concert bien sympathique, où venir trainasser le soir devant un petit rhum arrangé, un mojito... déguster une brochette de capitaine ou une salade de chèvre chaud... ou même danser en plein air. Ouvert le soir à partir de 18h00. Fermé le lundi. Concerts ou spectacles tous les Vendredis et Samedis (entrée parfois payante à 1000 CFA le, plus souvent gratuite). Exodus se trouve dans le quartier Hippodrome, juste a coté du champs hippique, à 200 mètres d'Ibiza (boîte de nuit de bien connue de Bamako sur la route de Koulikouro): prendre la voie qui longe Ibiza jusqu'au fond. Dites au gérant Christophe que vous venez de la part de Jacques, il vous offrira peut-être un coup à boire. contact: Chris 00223.75.23.06.74 exodus.bko@gmail.com

Passer la nuit[modifier]

Routard[modifier]

la mission catholique des sœurs blanches au centre ville bon plan dortoir 4000 fcfa/nuit cuisine à disposition et buanderie

tel : 20 22 77 61 (quand le tel marche) sinon y aller bamako koura près de la rue ousmane bagayoko

les locaux et les taxis connaissent) pas loin de la cathédrale comme repère.

  • auberge Djamila Ou chez "niko & fany" à badalabougou superbe auberge très calme ou se côtoient routards et touristes dans un cadres très chaleureux une des meilleure auberge de la place.

possibilités logement : dortoir,chambres ventilées, chambres climatisées, un appartement. contactez Fany au 00223.79.48.56.36

Classe moyenne[modifier]

Plein aux as[modifier]

Rester en contact[modifier]

Conserver la santé[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux alentours[modifier]

  • Pour aller vers la région de Kayes ou vers le Sénégal, vous pouvez prendre le train. Long voyage, mais expérience intéressante garantie
  • Pour vous rendre dans l'est ou le nord, il y a plusieurs compagnies régulières de cars. Les plus rapides -et peut-être aussi donc les plus dangereux- étant ceux de la compagnie Bittar Trans. Binke et Bani Transports offrent un assez bon service.


WikiPedia:Bamako Dmoz:Afrique/Mali/Villes_et_villages/Bamako/