Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Azerbaïdjan

De Wikitravel
Asie : Caucase : Azerbaïdjan
Aller à : Navigation, rechercher
Azerbaïdjan Drapeau
Bakou
Localisation
Capitale Bakou (Bakı)
Régime République présidentielle
Superficie total : 86 600 km²
eau : 500 km²
terre : 86 100 km²
Population 9 000 000 habitants
(estimation 2010)
Monnaie manat azéri (AZN)
Langue Azéri 93,4 %
Russe 2,5 %
Arménien 2 % (Haut-Karabagh)
autres 4,1 %
Religion Islam 95 %
Orthodoxie russe 2,5 %
Orthodoxie arménienne 2 % (Haut-Karabagh)
autres 0,5%
NB : l'appartenance religieuse est toujours symbolique en Azerbaïjan, le taux de pratiquants est bien inférieur.
Électricité 220V/50Hz, prise européenne
Indicatif tél. +994
Fuseau horaire UTC+4


L'Azerbaïdjan est un pays du Caucase sur la rive ouest de la mer Caspienne. Il est bordé au nord par la Russie, au sud par l'Iran, au nord-ouest par la Géorgie et à l'ouest par l'Arménie et la Turquie.

Comprendre[modifier]

Sa capitale est Bakou (Bakı), sa langue officielle est l'azéri et sa monnaie le manat azéri (AZM). L’Azerbaïdjan proclame son indépendance après l'effondrement de l’URSS et du bloc communiste le 30 août 1991.

Histoire[modifier]

En 1804, le tsar Alexandre de la Russie conquiert l’Azerbaïdjan, une région turcophone de la Perse (Iran). Le Traité de Golestan en 1813 donne à la Russie la région de l’Azerbaïdjan situées au nord de la rivière Araks. La ville de Bakou est annexée et devient la capitale d’un gouvernorat aux termes du Traité de Turkmanchai de 1828.

À la fin du XIXe siècle, la Russie découvre les richesses en pétrole du pays. Bakou devient le premier producteur mondial de pétrole. Un mouvement azéri relativement structuré émerge au même moment.

En 1918, l’Azerbaïdjan se proclame la République démocratique d'Azerbaïdjan, une république indépendante et forme avec ses pays frontaliers la République fédérative transcaucasienne. La République démocratique d'Azerbaïdjan a existé jusqu'en 1920. C'est alors le premier pays démocratique à majorité musulmane d'Asie, et le premier pays à majorité musulmane à donner le droit de vote aux femmes. En 1920, le pays est occupé par l’Armée rouge et rattaché à l’URSS avant d'être intégré en 1922 à la Fédération transcaucasienne et à l’URSS sous la forme de la République socialiste soviétique d’Azerbaïdjan.

L’Azerbaïdjan proclame son indépendance après l'effondrement de l’URSS et du bloc communiste le 30 août 1991.

Dès la sortie de l'URSS, une guerre opposa l'Azerbaïdjan et l'Arménie à propos du territoire du Haut-Karabakh. Cette guerre du Haut-Karabakh fut gagnée par l'Arménie et le Haut-Karabakh est devenu de facto indépendant. En mai 1994, quand le cessez-le-feu fut déclaré, les Arméniens contrôlaient non seulement le Haut-Karabakh mais aussi une partie de l'Azerbaïdjan proprement dite.

Il n'ya pas de relations entre les deux pays et sont dans un état de guerre.

L'Azerbaïdjan est une république à régime présidentiel. Le président Heydar Aliyev, ancien membre du Parti communiste de l'Union soviétique (PCUS) et qui est décédé, a dirigé le pays de 1993 à 2003. Son fils Ilham Aliyev est le président de la République d'Azerbaïdjan depuis 2003.

Ses dirigeants ont choisi l'alliance politique avec les États-Unis, la Turquie et Israël. Aujourd'hui, les États-Unis, la Turquie et Israël sont bien implantés dans le pays intéressés par la position stratégique de l'Azerbaïdjan dans le Caucase et par la présence immense de pétrole dans le pays. La Russie a retrouvé une large influence à Bakou. L’Iran s’est également rapproché du pays en raison de la présence d’une forte minorité azérie de 20 millions de personnes en Iran, mais aussi parce qu'ils recherchent une alliance pour contrebalancer l'influence occidentale sur la région. L'azeri est une langue du groupe turc et il existe de forts liens culturels et politiques avec la Turquie.

Récemment, avec de l'exploitation et recettes du pétrole, l’économie de l'Azerbaïdjan a vu son PIB progresser de façon très impressionnante. La croissance économique est le plus élevée dans le monde, de l'ordre de 34,5 % en 2006 et 29,3 % en 2007 selon la Banque Mondiale.

Climat[modifier]

Forêt tempérée et subtropicale humide en Lerik

Le climat varie de subtropical et semi-aride dans les parties centrales et orientales du pays à subtropical et humide dans le sud-est et nord-ouest, tempérée et humide le long du littoral, et froid et humide dans les montagnes. Bakou bénéficie d'un climat doux, les températures s'étalant de 4° C en janvier à 25° C en juillet. Bakou et la péninsule Absheron, est la région la plus aride de tout l'Azerbaïdjan. Du fait des faibles pluies (de 210 à 254 mm en moyenne par an), l'agriculture a recours à l'irrigation. Les précipitations les plus importantes ont lieu dans les hauteurs du Caucase et dans la région de Lenkoran, à sud-est, où elles dépassent les 1000 mm et 1600 mm respectivement par an en moyenne.


Régions[modifier]

L'Azerbaïdjan est divisé en:

  • 59 districts (en azéri: raion au singulier, raionlar au pluriel)[1];
  • 11 villes (en azéri: şəhər au singulier, şəhərlər au pluriel);
  • 1 république autonome (en azéri: muxtar respublikası), le Nakhitchevan, qui contient elle-même :
    • 7 districts;
    • 1 ville.
  • 1 république de facto : le Haut-Karabakh.


Carte de l'Azerbaïdjan
Région de Bakou
Région de Gandja
Haut-Karabakh
Nakhitchevan
Nord-ouest azerbaïdjanais
Région de Shaki
Sud azerbaïdjanais
Sud-est azerbaïdjanais





Villes[modifier]

  • Bakou, la capitale du pays (2 039 700 habitants)
  • Gandja (320 000 habitants)
  • Sumqayit (308 700 habitants)
  • Shirvan (76 648 habitants)
  • Nakhitchevan (ville) (74 203 habitants)
  • Shaki (65 045 habitants)
  • Khankendi (53 000 habitants) (Stepanakert en arménien et la capital de la république de facto de Haut-Karabagh)
  • Lenkeran (50 244 habitants)

Autres destinations[modifier]

Arriver[modifier]

Visas[modifier]

Un passeport valide et un visa sont nécessaires pour voyager en Azerbaïdjan.

Avertissement
Restrictions de visa :

Le visa d'entrée à l'Azerbaïdjan sera systématiquement refusé à tout citoyen d'Arménie et à toute personne d'origine arménienne aucun prétexte. Le visa d'entrée à l'Azerbaïdjan sera systématiquement refusé a toute personne détentrice d’un «visa» délivré par les autorités de facto du Haut-Karabakh ou d’un tampon signalant un séjour au Haut-Karabakh ou dans l’une des sept régions occupées d’Azerbaïdjan. Cela se traduira par une interdiction permanente d'entrée en Azerbaïdjan.

En avion[modifier]

L'arrivée se fait principalement par l'Aéroport International Heydar Aliyev de Bakou, (Code aéroport d'IATA: GYD et code aéroport d'OACI: UBBB) qui est situé à 25 km au nord-est du centre ville de Bakou.

En train[modifier]

Principales destinations desservies à partir de Bakou sons toutes les grandes directions, vers la Géorgie via Gandja et Gazakh, vers la Russie via Gouba et vers l’Iran via Lenkoran et Astara.

Les horaires des trains sont sujets à variations mais les connexions sont quotidienne entre Bakou et Tbilissi en Géorgie, entre Bakou et Moscou. La connexion ferroviaire avec l'Arménie est fermée.

En bateau[modifier]

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

Les frontières avec l'Arménie sont fermées.

Circuler[modifier]

Carte de l'Azerbaïjan

En voiture[modifier]

Limitations de vitesse :

  • Autoroute : 110 km/h (80 km/h poids lourds...)
  • Route : 90 km/h (70 km/h poids lourds...)
  • Ville : 60 km/h

L'état des routes est souvent aléatoire et la conduite des locaux est parfois dangereuse, ce qui implique une extrême prudence. Les déplacements de nuit sont à proscrire en dehors des grandes agglomérations.

En cas d'accident, il est obligatoire d'appeler la police afin d'établir un constat. Lorsqu'il y a des victimes, prendre contact de toute urgence avec l'ambassade du pays d'origine. Le prix des assurances étant élevé pour une population moyenne, la facture de la réparation reste souvent à charge du propriétaire du véhicule fautif.

En bus[modifier]

Ce système est très développé dant tout le pays avec des prix très attractifs. Les gares de bus de Bakou permettent d’atteindre tout les villes des provinces.

Parler[modifier]

L'azéri est la langue officielle.

Cependant, le russe est parlé par la quasi-totalité des Azéris et le turc est largement répandu, mais très peu l'anglais et le français pratiquement aucun.

Acheter[modifier]

Monnaie: manat azerbaïdjanais (Azərbaycan Manatı)

Code monétaire: AZN

Les taux de change (Derniers taux en Janvier 2011):

  • 1 USD = 0.7977 manat
  • 1 EUR = 1.0360 manat
  • 1 RUR = 0.0260 manat

Pour des taux plus s'il vous plaît visitez la page Web de la Banque Centrale de la République d'Azerbaïdjan

Tous les paiements doivent se faire en manat, il est donc obligatoire de passer par un bureau de change.

Dans les villes, le retrait d'argent et le paiement par carte de crédit est devenu très courant.

Gardez à l'esprit que l'importation et l'exportation de manat est strictement interdite.

Manger[modifier]

La cuisine azerbaïdjanaise

Le climat joue un rôle important dans la formation de la cuisine azerbaïdjanaise. La diversité du climat fait que la cuisine azerbaïdjanaise est très colorée et riche. Les notes des voyageurs étrangers visitant l’Azerbaïdjan, montrent que les gens cultivaient le blé, le riz, le sésame, la betterave, la vigne, les pommes, le tabac, le coton, le coing et produisaient de la viande (surtout ovine), du caviar et pratiquaient la pêche.

Les noms des repas nationaux trouvent leurs origines dans la technique de leurs préparations et rappellent les régions d’où ils viennent. Par exemple, le nom du dolma vient de deux mots : doldurmaq signifie « remplir » et dolamaq signifie « rouler ».

Dans la cuisine nationale azerbaïdjanaise la viande de bovins et de moutons est très utilisée. Les archives prouvent que d'antan la viande de cheval et de chameau étaient aussi utilisées. Les Azéris préfèrent la viande des animaux de montagne. On utilise aussi la graisse, les abats et les tripes des animaux dans la cuisine azerbaïdjanaise.

Grâce à la variété des fleuves et des rivières, la cuisine azerbaïdjanaise contient beaucoup de plats de poisson. Les goûts des poissons rôtis, farcis et les chachlik (brochettes) de poisson sont très appréciés.

Parmi les produits volaillers les œufs sont très utilisés dans la cuisine nationale. Les omelettes aux œufs (sebzi kuku), le poulet aux œufs (çığırtma) sont des mets courants très appréciés. Les Azéris aiment utiliser les produits laitiers dans leur cuisine : atlama, dovğa, doğramac, ayranaşı.

Différentes sortes de pain comme lavach, yukha, sengah, khamrali, tendir coreyi, décorent les tables azerbaïdjanaises.

Les pâtes occupent une place importante dans la cuisine azerbaïdjanaise. Dans la cuisine azerbaïdjanaise les repas préparés avec la farine comme duchbéré, gurzé, horra, khechile, khengel, etc., sont plutôt mangés en hiver.

Les pâtisseries sont omniprésentes dans la cuisine azerbaïdjanaise. Autrefois, les paysans cultivaient les betteraves sucrières, ils produisaient du miel et ils l’utilisaient dans leur cuisine. Les Azéris sont fiers de leurs baklavas, chekerbouras, halvas, etc. Les différentes confitures sont apparues grâce à la production locale du sucre. La production de sucre raffiné en Azerbaïdjan a commencé au Xe siècle. Les confitures de coings, de cornouilles, de raisins, de figue, de noix et autres fruits sont souvent servies avec du thé. Les sorbets préparés avec des fruits et du sucre sont servis avec des pilafs.


Boire un verre / sortir[modifier]

Le thé a une place très importante dans la vie quotidienne azerbaïdjanaise.

Les vodkas (araq en Azéri) faites à base de cornouilles et de mûres sont surtout utilisées comme traitement de certaines maladies. Autrefois, les Azéris préparaient une boisson appelée buzé, apparentée à la bière.

Se loger[modifier]

En ville et zones touristiques, hôtels de toutes classes et pour tous budgets.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Le désavantage pour le travail est la langue. La communication est seulement possible en azéri, en turc ou en russe. L'anglais est très rarement compris.

Rester en contact[modifier]

Pour téléphoner sur place, composer: 00 + 994 + indicatif de la ville + numéro du correspondant.

Indicatifs des villes :

Agjabedi 113, Agdam 192, Agdash 193, Agsu 198, Agstafa 244, Astara 195, Babek 136, Bakou 12, Balaken 119, Berde 110, Beylagan 152, Bilesuvar 159, Dashkesen 216, Devechi 115, Fizuli 141, Gandja 22, Gedebey 232, Goranboy 234, Goychay 167, Hajigabul 140, Horadiz 141, İmishli 154, İsmayilli 178, Jebrayil 118, Jelilabad 114, Julfa 36, Kelbejer 137, Kurdemir 145, Lachin 146, Lenkeran 171, Lerik 157, Masalli 151, Mereze 150, Mingechevir 147, Nabran 156, Naftalan 255, Nakhchivan 136, Neftchala 153, Oguz 111, Ordubad 136, Qakh 144, Qazakh 279, Qazi Memmed 140, Qebele 160, Qobustan 150, Quba 169, Qubadli 133, Qusar 138, Saatli 168, Sabirabad 143, Salyan 163, Samukh 265, Sederek 136, Shahbuz 136, Shamakhi 176, Sheki 177, Shemkir 241, Sherur 136, Shirvan 197, Siyezen 190, Sumqayit 18-64, Shusha 191, Terter 246, Tovuz 231, Ujar 170, Khachmaz 172, Khankendi 162, Khanlar 230, Khizi 199, Khojali 102, Khudat 172, Yardimli 175, Yevlakh 166, Zagatala 174, Zengilan 196, Zerdab 135.

Il existe de nombreux cybercafés à Bakou et la plupart des hôtels (surtout ceux de Bakou) proposent une connexion internet.

Ambassades en Azerbaïdjan[modifier]

Ambassades d'Azerbaïdjan à l'étranger[modifier]

  • Aj-flag.png Ambassade d'Azerbaïdjan en Belgique, Avenue Molière 464, 1050 (Ixelles) Bruxelles, Belgique, +32023452660 (, fax: +32023459158), [6].  edit
  • Aj-flag.png Ambassade d'Azerbaïdjan au Canada, 275 Slater Street, K1P 5H9 Ottawa, Ontario, Canada, +16132880497 (, fax: +16132308089), [7].  edit
  • Aj-flag.png Ambassade d'Azerbaïdjan en France, 78 Avenue d'Iena, 75016 (16e Arrondissement) Paris, France, +330144186020 (, fax: +330144186025), [8].  edit
  • Aj-flag.png Ambassade d'Azerbaïdjan au Luxembourg (Accrédités en Belgique), Avenue Molière 464, 1050 (Ixelles) Bruxelles, Belgique, +32023452660 (, fax: +32023459158), [9].  edit
  • Aj-flag.png Ambassade d'Azerbaïdjan en Suisse, Dalmaziquai 27, 3005 Berne, Suisse, +41313505040 (, fax: +41313505041), [10].  edit


Sécurité[modifier]

L’Azerbaïdjan ne présente pas réellement de problème au niveau de la sécurité. Seuls certains quartiers défavorisés des grandes villes sont à éviter lorsque la nuit tombe.

  • Pompier: 101
  • Police: 102
  • Ambulance: 103
  • Fuite de gaz: 104
  • Horloge de réveil: 106

La communication est seulement possible en azéri, en turc ou en russe. L'anglais est très rarement compris.

Zones à éviter[modifier]

Les zones frontalières avec l’Arménie (territoires occupés) et les abords de la ligne de cessez-le-feu doivent être absolument évités, des incidents se produisant à intervalles réguliers. De même, les zones frontalières entre le Nakhitchevan et l’Arménie d’une part, et avec le Daguestan d’autre part, doivent être exclues de tout circuit dans le pays.

Santé[modifier]

Aucun vaccin n’est obligatoire pour enter sur le territoire azerbaïdjanais. Néanmoins, il est préférable de consommer de l’eau minérale. Il existe de nombreuses pharmacies très bien fournies à Bakou et dans les villes principales.

Respecter[modifier]

  • Les Azéris sont très patriotes et c'est avec une grande fierté qu'ils vous parleront de leur pays et leur histoire. Ne vous montrez pas condescendant.
  • Le conflit du Haut-Karabakh (territoire à majorité arménienne au cœur de l’Azerbaïdjan) qui oppose l’Azerbaïdjan à l’Arménie n’est toujours pas réglé. Environ 20 pour cent du territoire azerbaïdjanais est occupé. Il convient donc de faire preuve de l'extrême prudence à propos de la politique intérieure, de la question du Haut-Karabakh et du conflit avec l’Arménie.
  • Les mosquées (camii) sont nombreuses dans toutes les villes. Dans les mosquées, il est obligatoire de retirer ses chaussures. Il y a souvent des casiers (gardés ou non) devant l'entrée. Les femmes peuvent entrer dans une mosquée pour visiter celle ci mais doivent impérativement porter le foulard selon la religion d'Islam. Il est interdit d'entrer dans les mosquées portant à shorts et mini-jupes et avec d'épaules découvertes. Il est aussi interdit de fumer, de manger ou de boire dans les mosquées.
  • Les mêmes règles (sauf le port de chaussures) s'appliquent aux tombes musulmanes et les églises et les synagogues.
  • N'abordez pas les sujets de religion avec des gens que vous ne connaissez peu. Accessoirement, ne posez pas de questions personnelles (religion, orientation politique et/ou sexuelle, salaire) à des gens que vous connaissez peu.
  • Les personnes les plus âgées sont respectées en Azerbaïdjan. Dans les transports, tout comme lors de réunions et dans les lieux publics, il convient de leur libérer une place assise. Lorsque vous leur serrez la main, il est d'usage de s'incliner légèrement vers l'avant.
  • Il est assez mal vu de parler fort dans les transports en commun et les restaurants.


Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !




Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites