Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Aveyron

De Wikitravel
Aller à : Navigation, rechercher

L'Aveyron est un département du Massif Central méridional dans la région Midi-Pyrénées en France.

Localisation de l'Aveyron
Aveyron-Position.png
Quelques infos
PréfectureRodez
Sous-PrécturesMillau
Villefranche-de-Rouergue
Superficie8 735 km2
Population263 808 (1999)
Densité30 habitants/km²


Villes[modifier]

Autres destinations[modifier]

Arriver[modifier]

  • Train

Peu de lignes. Rodez est la mieux desservie. Une ligne remonte depuis Béziers vers l'Aubrac et permet de rejoindre Millau. Pour s'arrêter à Ceilhe (prononcer "cèye") demander au conducteur !

  • Voiture

Ouverture de l'autoroute Clermont-Ferrand/Méditerranée passant par le viaduc de Millau. Les routes aveyronnaises ne sont pas réputées pour leurs lignes droites... sauf dans le Ségala aveyronnais.

Circuler[modifier]

Comprendre[modifier]

Parler[modifier]

  • Le rouergat est le dialecte de ce pays. C'est une forme de languedocien (lui-même dérivé de l'occitan) mais il n'est plus guère employé comme langue de tout les jours sauf peut-être en privé. Cependant, de très nombreux termes sont mêlés au français employé dans l'Aveyron ; il faut s'y habituer tant elles sont formulations courantes ce qui peut rendre le sens des phrases incompréhensible pour le visiteur.

Quelques exemples : fourma (forme, fromage de garde) devaryès (troublé, déboussolé), mouloun (tas, amoncellement), à coucoulou (accroupi), ça pegua (ça colle), piota (« poule », « couillon » ; affectif), lo païs (le pays), une feda (une brebis), une baca (une vache), un cata (un chat), poulita/poulida (beau/belle, joli/jolie). Pour les personnes d'un certain âge, on ne salue pas toujours par un "bonjour" mais adiou, avec quelques variantes.

  • Dans l'Aveyron, on vous dira « bonsoir » à partir de midi.
  • On ne prononce pas Rodez mais Roudès tout comme si on vous dit layola alors que ça s'écrit La Guiòla (Laguiole en français).
  • Les Aveyronnais emploient appointe-crayon ou taille-mine , d'autres régions de France taille-crayon.
  • Une queu-illère est une cuillière.
  • Pour la population aveyronnaise, deux façons de qualifier les repas journaliers cohabitent : déjeuner, dîner, desparti, souper... / petit-déjeuner, déjeuner, goûter, dîner...
  • Les doryphores sont un qualificatif peu aimant donnés par les Aveyronnais aux voisins du Tarn (mais terme employé aussi maintenant pour toutes les populations des basses-terres urbanisées limitrophes du département perçues comme des profiteurs voir plus)... En effet la légende veut que cette région voisine ait été fortement paupérisée durant la première moitié du XX° siècle, avec beaucoup d'ouvriers, et que les tarnais vinrent régulièrement "voler" dans les jardins aveyronnais, notamment des pommes de terre et des respounchous. Comme l'insecte qui aime les patates... Les relations Aveyron / Tarn, comme beaucoup de voisinages régionaux dans les terroirs français, sont assez mystérieuses pour les non initiés et demeurent délicates bien que ces deux départements partagent certains territoires géographiques.

Shopping[modifier]

Marchés[modifier]

  • Le marché vivrier d'agriculteurs-producteurs de Montredon (Aveyron méridional, commune de La Roque-Sainte-Marguerite, mercredi d'été, 18h-21h depuis 1987), suivi de spectacles et débats gratuits (21h-23h). La particularité de cet événement est la convivialité et un historique qui se découvre sur place. Les paysans du lieu pourvoient généreusement leur marché en fruits, légumes, viandes, fromages, sorbets mais aussi en artisanat local de qualité (lainages, couteaux, etc...). Ils vous fournissent donc les viandes de leurs élevages et peuvent les cuire pour vous au brasero central du marché. Des tables et chaises dans un pré pour tout le monde, stationnement des véhicules gratuit. En revanche, pour son confort personnel, le gastronome amène ses couverts qu'il remportera. Un pique-nique en plus confortable.
    C'est LE marché militant historique de l'Aveyron, vous y rencontrerez ces agriculteurs qui ont lutté 10 années contre l'armée pour ne pas se faire prendre leur outil de travail. Certains ont raconté leur histoire dans le film-documentaire Tous au Larzac.
  • Les marchés nocturnes de producteurs fermiers labellisés Fermiers de l'Aveyron. Depuis le début des années 90, ces marchés nocturnes sont le moyen, pour les agriculteurs du Larzac et plus généralement de l'Aveyron qui ne sont pas engagés dans la production agricole intensive, de défendre leur identité et de commercialiser le meilleur de l'agriculture aveyronnaise. Ces marchés se déroulent dans l'été à Nant, Millau (Milhau), Séverac-le-Château... Tables et chaises à disposition permettent de se constituer des repas mémorables accompagnées de franches rigolades car des artistes du spectacle sont toujours présents pendant ces manifestations.
  • Le marché de Villefranche-de-Rouergue, le jeudi matin. C'est un marché classique où il est possible d'acheter des produits de toutes sortes : légumes, charcuterie, fromage, etc. Il peut être intéressant de se rendre à ce marché pour visiter aussi la bastide de Villefranche-de-Rouergue.
  • Le marché de Saint Affrique (Sant Africa) le samedi matin (Aveyron méridionnal), avec des agriculteurs vendant leur productions mais aussi des revendeurs commerçants. L'été, un marché nocturne composé de traiteurs et d'agriculteurs avec possibilité de repas : aligot (spécialité non locale), fouasse, assiettes garnies, foie gras cuit (spécialité non locales), etc.) le marché artisanal permet de découvrir des produits variés et les étalages permettent de consommer des productions locales artisanales mais aussi fermières.

Gastronomie et produits agricoles[modifier]

Boire :

  • Côtes de Millau AOP, vin de la vallée du Tarn obtenu grâce à un vignoble installé sur des bandes de cultures en terrasse pour un ensoleillement idéale et donnant des rouges fruités et boisés, des rosés aux arômes de fruits rouges, des blancs aux arômes de fleurs.
  • Vin de Marcillac, magnifique côteau ensoleillé, sur la route de Rodez à Decazeville. Une aoc située sur la commune de Marcillac Vallon. Un vin rouge de pays à déguster sur les spécialités régionales : aligot ou tripous.

Manger :

  • Les fromages :
    • Le roquefort (Aveyron méridional), fromage de lait cru de brebis dont la réputation n'est plus à faire. Profitez d'un passage à Roquefort-sur-Soulzon pour aller goûter les productions des petites caves, introuvables ailleur et tellement meilleures.
    • Le pérail (Aveyron méridional), fromage de lait de brebis (très copié maintenant par une célèbre marque industrielle : Lou P...c) à acheter auprès des agriculteurs au marché ou dans leur ferme. Au lait cru et en début d'été, c'est la meilleure saison.
    • La recuite (Aveyron méridional), exclusivement de petit-lait de brebis. Pas chère, méconnue. Maigre en matière grasse. Les citadins connaissent certainement plus le brocciu de la Corse.
    • Le bleu des causses (tout l'Aveyron) : fromage de lait cru de vache à pâte persillée (Aveyron, Lot, Lozère)
    • La fourme de laguiole (Aveyron au nord) : fourme de lait cru de vache produit dans l'Aubrac.

La cuisine : L'Aveyron, du nord au sud est une mosaïque de terroirs et sa cuisine fournit ainsi des plats très variés dont la réputation a, pour quelques-uns, franchi les frontières départementales :

  • L'aligot (Aveyron nord). Plat usuel du plateau de l'Aubrac et des buronniers. Ils sont les vachers qui élaborent la fourme de l'Aubrac. La toma (le commerce l'appelle tome fraîche) que l'on utilise dans l'aligot est la masse fraîche non fraisée de lait coagulé servant à élaborer la fourma (fromages de cantal, de laguiole).
    • Recette : Prendre des pommes de terre vieilles, les éplucher et les faire cuire à l'eau. Quand elles sont cuites, on les écrase pour obtenir une purée. Mettre cette purée dans un faitout et à feu moyen, incorporer du beurre et de la crème fraîche pour la détendre. Remuer et bien mélanger. Ajouter sel et poivre du moulin, à votre convenance, ainsi qu'un peu d'ail finement ciselé. Incorporer la tome préalablement émiettée. Ne plus arrêter de remuer, le mélange va épaissir puis s'étirer. On dit que l'aligot "file". Maintenant vous pouvez passer à table, bon appétit.
  • Les tripous (tout l'Aveyron, on écrit tripous dans l'Aveyron plutôt que tripoux parce que c'est de l'occitan) ou pétites (vers Espalion) ou encore tripous trenèls (Aveyron méridionnal). Déjeuner de 9h usuel des paysans aveyronnais (on parle quelquefois de déjeuner à la fourchette) à base de veau/vache, d'agneau/mouton (suivant l'élevage dominant localement) et de ventresca (ventre de cochon) cuisiné avec des carottes, des oignons et du vin blanc, présentés en petits paquets.
  • Les salaisons (tout l'Aveyron), une des spécialités de ce pays (salaisons de couleur rouge très sombre - aucun artifice gustatif ou colorant - beaucoup de goût, très nourrissantes).
  • Le pain, une autre spécialité de l'Aveyron.
  • La fouasse ou fouace, un pain en couronne au beurre, dense, sucré à l'eau de fleur d'oranger, un régal.
  • La flaune (Aveyron méridional, en rouergat se prononce flauna), tarte sucrée, parfumée à l'eau de fleur d'oranger, à l'appareil composé de recuite (voir section Gastronomie et produits agricoles), d'oeufs. La flaune est une pâtisserie de ménage spécifique du sud Aveyron.
  • Le mèlsat (Aveyron ouest), saucisse à base de morceau de cochon : mèlsa (rate), foie, bentrèsca (ventre) et gras, pain, épices. Traditionnellement cuit dans la soupe, le mèlsat est aussi délicieux coupé en tranches épaisses, grillé à la poêle et servi avec une salade verte.
  • Le miel des hauts plateaux de l'Aveyron méridional , produit par des abeilles qui butinent les fleurs rares et parfumées du Larzac et autre causses.
  • L'estofinada ou estofinado ou estofi ou stockfish (Aveyron ouest), purée composée de patates, de morue de conserve (séchée) et d'herbes, originaire de l'ouest Aveyron (vallée du Lot et de l'Aveyron).

Artisanat[modifier]

  • Couteau de Laguiole (Aveyron au nord). Vous le trouverez partout mais il est préférable d'aller jusqu'au bourg de Laguiole. Vous pourrez ainsi découvrir cet artisanat à environ 1200m d'altitude. Du belvédère, par temps clair on peut voir les pics des Pyrénées. La boutique la plus ancienne est celle de la famille Calmels, pour le couteau traditionnel. Pour les nouveautés, allez découvrir les magnifiques lames de Damas à la forge de Laguiole, le musée du Laguiole...
  • Le buffadou. Long bois creux, faisant penser à une canne et servant à attiser le feu en soufflant dedans. Plus efficace et plus précis qu'un soufflet mais aussi plus esthétique et original.
  • Le flambadou, (flamboir en français) ustensile de cuisine de fer : longue tige terminée par un cône percé, chauffé à blanc dans la braise, dans lequel on glisse un morceau de lard qui fond et qui s'enflamme à la chaleur du métal. Cette graisse coule sur la pièce de viande en train de cuire dans la cheminée (pour certains plus facilement le gril...) et termine la cuisson, tout en parfumant la viande. Il faut porter son attention à la manipulation pour éviter les brûlures.
  • Le couteau de cabanièr, aussi appelé couteau à revirer, ancien outil usuel des cabaniers (de caba, cave en français), ouvrières à Roquefort qui reviraient les fourmes de roquefort qui donnait un sous-produit prisé : la rebarba, avant l'apparition des techniques de fabrication utilisées actuellement.

Se loger[modifier]

Apprendre[modifier]

Sécurité[modifier]

Selon les statistiques du ministère de l'Intérieur, l'Aveyron se classe au 91ème rang de la délinquance sur les 96 départements métropolitains français. Autant dire que le voyageur n'a pas trop de soucis à se faire pour sa sécurité, excepté en ce qui concerne les "glaneurs" de fruits et les coups de cornes imprévisibles de béliers et taureaux à qui votre physionomie ne revient pas...

Santé[modifier]

Respect[modifier]

  • Dans l'Aveyron, pour se saluer, on ne fait ni deux ni quatre, mais trois bises.

Rester en contact[modifier]

Important : cet article est une Ébauche et a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !



Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites