Aidez Wikitravel à s'améliorer en contribuant à un article ! Apprenez comment!

Arménie

De Wikitravel
Asie : Caucase : Arménie
Aller à : Navigation, rechercher
Arménie Drapeau
Monastère de Sevanavank
Localisation
Capitale Erevan
Régime République
Superficie total : 29 800 km²
eau : 1 400 km²
terre : 28 400 km²
Population 2 976 372 habitants
(estimation juillet 2006)
Monnaie dram (AMD)
Langue Arménien 96 %
Russe 2 %
autres 2 %
Religion Apostolicisme 94 %
Christianisme 4 %
Yézidisme 2 %
Électricité 220V/50Hz, prise européenne
Indicatif tél. +364
Fuseau horaire UTC+4


L'Arménie est un pays du Caucase, frontalier de la Turquie, de la Géorgie, de l'Azerbaïdjan et de l'Iran.


Comprendre[modifier]

Carte de l'Arménie


Géographie[modifier]

Enclavée dans les hauteurs du Caucase, entre la Mer Noire et la Mer Caspienne, l'Arménie se situe en Eurasie, à cheval entre l’Europe et l’Asie.

Climat[modifier]

Hivers froids jusqu'à -40 ⁰C et étés très chauds autour de 35°C jusqu’à 40°C

Histoire[modifier]

L'Arménie, au début 2001, est le 42ème pays membre du Conseil de l'Europe mais fut le premier pays à avoir officiellement adopté le christianisme comme religion, au début du quatrième siècle. Malgré des périodes d'autonomie, l'Arménie a beaucoup été dominée par différents empires au cours des siècles (empires hellénique, romain, byzantin, arabe, perse, ottoman, russe.) En 1828, le pays fut inclus dans la Russie, puis, en 1920 dans l'U.R.S.S. Les dirigeants arméniens sont préoccupés par le long conflit qui les opposent avec l'Azerbaïdjan musulman à propos du Haut-Karabakh, une région peuplée à l'origine par les Arméniens, mais accordée à l'Azerbaïdjan par Moscou dans les années 1920. L’Arménie et l'Azerbaïdjan commencèrent des combats dans la région en 1988 ; la lutte s'intensifia après l'indépendance des deux pays en 1991. En mai 1994, quand le cessez-le-feu fut déclaré, les Arméniens contrôlaient non seulement le Haut-Karabakh mais aussi une partie de l'Azerbaïdjan proprement dit. De chaque côté, l'économie a souffert de l'incapacité des gouvernements à aller vers une solution pacifique. Récemment, avec la diaspora arménienne, l’économie arménienne a vu son PIB progresser de façon impressionnante.

Population[modifier]

Fêtes et jours fériés[modifier]

Régions[modifier]

Carte de l'Arménie
Arménie centrale
Erevan, Aragatsotn, Ararat, Armavir, Kotayk'.
Région du lac Sevan
Geghark'unik'
Nord arménien
Lorri, Shirak, Tavush.
Sud arménien
Syunik', Vayots' Dzor.
Haut-Karabakh







L'inclusion du Haut-Karabakh ne peut en aucun cas être considérée comme un appui politique à l'une des parties du conflit relatif à sa souveraineté.

Cette distinction purement pratique est due au fait que les conditions de voyage dans cette région uniquement accessible depuis l'Arménie, sont très différentes de celles du reste de l'Azerbaïdjan.

Villes[modifier]

Autres destinations[modifier]

Erevan ATDA.jpg

  • A Erevan:
    • Plus de 40 musées et galeries d'art.
    • Distillerie de Brandy.
    • L'Opéra
    • Le marché de l'art et de l'artisanat, tous les weekend le long du boulevard Pavtos Biuzand
    • Le marché des peintres, tous les weekend dans le parc de Saryan

Echmiadzin ATDA.jpg

  • A l'ouest du pays:
    • Le monastère d'Hovhannavank (région d'Aragatsotn)
    • L'église de Yeghvard (région d'Aragatsotn)
    • La forteresse d'Amberd (région d'Aragatsotn)
    • Le Saint Siège d'Etchmiadzine (région d'Armavir)
    • Les ruines de Zvartnots (région d'Armavir)
    • La ville de Gumri (région de Shirak)
    • Le réservoir de Mantash (région de Shirak)

Garnitemple ATDA.jpg

  • Dans le centre :
    • Garni et son temple païen (Ier siècle)
    • Le monastère de Geghard (XIIe) creusé à même la roche
    • La réserve nationale de Khosrov (région d'Ararat)
    • Le monastère de Khor Virap région d'Ararat)
    • Le temple de Garni
    • L'église de Geghard

Dilijancity ATDA.jpg

  • Au nord du pays:
    • Le monastère de Sanahin (classé au patrimoine mondial de l'UNESCO - région de Lori)
    • Le monastère de Haghbat (région de Lori)
    • La ville d'Idjevan (région du Tavoush)
    • La ville de Dilijan (région du Tavoush)
    • Le monastère d'Haghartsin (région du Tavoush)
    • Le monastère de Goshavank (région du Tavoush)

Lac Sevan ATDA.jpg

  • A l'est du pays:
    • Le champs de Khatchkars de Noradouz (région de Geharkunik)
    • Le caravansérail de Selim (région de Geharkunik)
    • Le lac Sevan (région de Geharkunik): Nichée au cœur des montagnes, cette immense étendue (trois fois le lac Léman), est le second lac en altitude au monde. Il culmine à plus de 1 900 m au-dessus du niveau de la mer.

Ughtasar.jpg

  • Au sud du pays:
    • Le champ de pétroglyphes d'Ughtasar (région de Syunik)
    • Le site mégalitique de Zorats Karer (région de Syunik)
    • Le monastère de Tatev (région de Syunik)
    • Les chuttes de Saki (région de Syunik)
    • La station thermale de Jermuk (région de Vayots Dzor)
    • Le monastère de Noravank (région du Tavoush)


Arriver[modifier]

  • Air France propose 3 vols directs hebdomadaires au départ de Paris les lundis, mercredis et samedis - www.airfrance.fr

Des vols non directs sont également assurés par :

  • Austrian Airlines (tous les jours sauf le mercredi) via Vienne. - www.aua.com
  • Aeroflot (7 jours/7) via Moscou - www.aeroflot.ru/eng/
  • British Airways puis BMI International (les samedis, lundis, mercredis, et jeudis) via Londres-www.britishairways.com
  • Air Baltic (les mardi et vendredis) via Riga - www.airbaltic.com
  • Czech Airlines (tous les jours sauf le samedi) via Prague - www.czechairlines.com
  • ALITALIA au départ de Toulouse avec escale à Rome.


Formalités : passeport valable 3 mois après la date de retour. Plus besoin de visa pour les Français. L’ambassade d’Arménie à Paris (9, rue Viete 75017 Paris – tél : 01 42 12 98 00).

En avion[modifier]

L'arrivée se fait principalement par l'aéroport international Zvartnots d'Erevan qui est bien rénové. De nombreuses autre compagnie étrangères proposent des vols pour l'Arménie : Air France, British Airways, Lufthansa, Aeroflot, CSA, Syrian Airways, Austrian Airways, etc.

En bateau[modifier]

En train[modifier]

Une connexion quotidienne entre Erevan et Tbilissi en Géorgie.

En autocar[modifier]

Plusieurs lignes d'autocars relient l'Arménie à l'Iran pour environ 40$ et à la Géorgie pour une dizaine de dollars.

En voiture[modifier]

Les frontières avec la Turquie et l'Azerbaïdjan sont fermées. Il faut passer par la Georgie.

Circuler[modifier]

Très peu d'indication en alphabet latin notamment à Erevan

En bus[modifier]

Ce système est très développé dans tout le pays mais, malgré des prix très attractifs, plutôt réservé aux locaux.
Les 2 gares routières ainsi que les stations de bus d’Erevan permettent d’atteindre les villes de province.

En métro[modifier]

Pas cher mais seulement une ligne à Erevan.

En taxi[modifier]

Pour des prix raisonnables, il est possible de traverser tout le pays en taxi. Les taxis sont très nombreux à Erevan. C'est le mode de transport le plus utilisé.

Pour contacter les compagnies de taxi:

Carmel : (10) 21 02 11

Caruso : (10) 58 00 14

City Cab : (10) 28 79 99

Franspark : (10) 28 35 53

Peg Taxi : (10) 56 56 10

Smile Taxi : (10) 56 75 75 - (10) 58 30 30 - (10) 27 16 66

Taxi Alex : (10)20 90 90

Taxi Cavalier : (10) 55 12 99

Taxi Karat : (10) 54 35 43

Taxi Tour : (10) 49 99 94

Taxi Z : (10) 58 85 58

En train[modifier]

Pas très confortable mais permettant de découvrir de beaux paysages. La gare centrale d'Erevan se situe sur la place Sassountsi Tavit. Les trains vont en direction de Sevan et de Tbilissi en Géorgie.

En avion[modifier]

Une seule ligne intérieure entre Erevan et Gumri.

En voiture[modifier]

Les règles du code de la route sont un peu différentes des standards européens et américains, la signalisation est parfois déroutante. Il semble préférable d'embaucher un chauffeur, à moins d'être habitué à ces règles de conduite.

L'état des routes est correct sur les grands axes, il devient déplorable sur les chemins de campagne. La conduite des locaux est un rien dangereuse et ceci ajouté à la vétusté (avancée...) de certains véhicules, cela implique une extrême prudence.

Très peu de voies express existent en Arménie.

La distribution en carburant est normale même si les stations-service sont plus espacés dans les zones montagneuses, une forte proportion de véhicules fonctionnent au gaz.

Aucun taux d'alcoolémie n'est toléré en Arménie si l'on veut prendre le volant.

La vitesse est limitée à 60 km/h en ville. Attention, aux nombreux radars automatique présent sur les routes et en ville. Les forces de polices sont omniprésente...

Adresses de locations de voitures sans chauffeur (la plupart des véhicules proposés sont en boite automatique) :

- Sixt : "Zvartnots" Aéroport / 42, rue Acharian - (10) 23 47 60

- Avis Armenia : 33 Sayat - Nova Ave (10) 51 63 63

- AR Tour Rent : 10 rue Pouchkine - (10)56 63 59

- Elitar & Hertz Rent a Car : 7, rue Abovian - (10) 58 48 18

- Beumonde Service Thrifty Armenie : Armenia Mariott Hotel - (10) 59 99 95

- Tourorent : rue Abobian, Sil Plazza - (10) 54 10 25

- EET : 15, rue Toumanian - (10) 54 42 05

- Europcar : 8, rue Kievian - (10) 22 94 95

Parler[modifier]

L'arménien est la langue officielle.

Cependant, le russe est parlé par la quasi-totalité des Arméniens et l'allemand est largement répandu mais aussi l'anglais, très peu le français.

  • Bonjour : Barev
  • Comment vas tu? : Inch pess es?

Shopping[modifier]

La monnaie est le Dram (code AMD).
Les paiements peuvent se faire en Euro, mais vu l’écart des 2 monnaies, il est conseillé d'avoir des Drams. On peut passer par un bureau de change. Il coûte moins cher de retirer du liquide à un distributeur avec sa carte bleu
En mai 2007, 1 EUR = 484,87 AMD et 1 USD = 356,75 AMD.
En ville, le retrait d'argent et le paiement par carte de crédit est devenu très courant.

Se restaurer[modifier]

A ne louper à aucun prix : la viande arménienne grillée au feu dans tous les restaurants du pays : porc, poulet, boeuf... On dit des Arméniens qu’ils expriment tout leur amour dans leur cuisine. La gastronomie arménienne est un savoureux mélange de cuisines orientales et occidentales.

Le Dolma est un plat des plus appétissants préparé avec de la viande ou du riz farcis dans des feuilles de vignes ou des légumes.

Les Khorovats son des brochettes de bœuf, d’agneau, de porc ou de poulet marinées pendant des heures puis cuites sur le grill. Accompagnées de tomates, aubergines et poivrons grillées, elles offrent un repas très parfumé.

Les amateurs de poissons se régalent avec l’ichkhan, truite saumonée surnommée le « prince » du lac Sevan.

Dans la cuisine arménienne, le pain reste l’aliment principal. Il existe un grand nombre de pains arméniens mais le plus traditionnel est le Lavache. La préparation du Lavache relève d’une tradition séculaire qui consiste à aplatir finement la pâte avant de la faire cuire dans un four spécial en argile appelé « tonir ».

L’Arménie est connue dans le monde entier pour son Brandy. Celui-ci est préparé avec de l’eau de source et un assortiment de raisins blancs cultivés dans la plaine de l’Ararat.

Les Arméniens apprécient également la vodka, appelée oghi. Dans les villages, on fait fermenter différents fruits tels que la mûre, l’abricot et le raisin pour en distiller une vodka très parfumée.

A voir : - La cave à vins du village d’Areni - La distillerie de Brandy d’Ararat : visite de la fabrique, dégustation de cognac et visionnage d’un film sur le légendaire brandy arménien. - La préparation du lavache chez les paysans. - Le couvert de l’avenue Machtots à Erevan pour profiter des couleurs et senteurs des étales de fruits frais et de fruits secs, de légumes frais et de nombreuses épices.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Boissons locales : tan (à base de lait), bière, vin (surtout rouge), vodka et brandy.

Se loger[modifier]

En ville et zones touristiques, hôtels de toutes classes et pour tous budgets.
En milieu rural, à la condition de parler l'arménien, le russe ou d'avoir un bon dictionnaire, il est possible de se loger dans des bed & breakfast très sympathiques et typiques.

  • Noyan Tour, [1] réservation d'appartements et d'hôtels à Erévan et dans de nombreuses autres villes de la Arménie.
  • Tourism Armenia, [2] informations utiles sur l'Arménie, accommodation, culture et histoire.

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Offres d'emploi sur http://www.careercenter.am.
Pour le volontariat : http://www.armenianvolunteer.org ou http://www.birthrightarmenia.org/

Sécurité[modifier]

La sécurité qui règne en Arménie est l’un des nombreux atouts de la destination. Les villes de province et les quartiers périphériques d’Erevan ne sont bien souvent pas éclairées en soirée mais on peut s’y promener en toute sécurité.

Santé[modifier]

Aucun vaccin n’est obligatoire pour enter sur le territoire arménien. Il est toutefois préférable d’êtes à jour dans ses vaccinations contre la diphtérie, la poliomyélite et le tétanos. L’eau des fontaines que l’on trouve en ville et au bord des routes est potable. Néanmoins, hors d’Erevan, il est préférable de consommer de l’eau minérale. Il existe de nombreuses pharmacies très bien fournies à Erevan et dans les villes principales.

Respecter[modifier]

Communiquer[modifier]

Pour téléphoner sur place, composer: 00 + 374 + indicatif de la ville + numéro du correspondant.

Indicatifs des villes :

Achtarak : 43

Ararat : 78

Ardachat : 45

Armavir (Oktemberian) : 47

Dilizhan : 720

Erevan : 2

Goumri (Leninakan) : 69

Kotaik (Abovyan) : 61

Talin : 490

Vanadzor ( Kirovakan) : 57

Yetchmiadzine : 59

Il existe de nombreux cybercafés à Erevan et la plupart des hôtels (surtout ceux d'Erevan) proposent une connexion internet.


Variantes

Actions

Enseignants

Autres langues

autres sites